Une jeune actrice pondinoise tous les soirs à l’écran sur TF1

0
5713
Axelle Dodier a commencé par le théâtre à l’âge de 10 ans pour effacer certains complexes. Ce fut une véritable révélation

Presque 4 millions de téléspectateurs et plus de 20% des parts de marché pour ses meilleures audiences. Le téléfilm “Ici tout commence” diffusé depuis le mois de novembre du lundi au vendredi à 18h35 sur TF1, connaît un sacré succès. Parmi les acteurs qui animent cette production populaire, une certaine Axelle Dodier, une jeune femme de Pont-d’Ain âgée de 22 ans qui interprète le personnage de Kelly Rigaux. Rencontre.

Une Pondinoise à la télé, c’est chaque jour dans la série phare de TF1 “Ici tout commence”. En réalité, pour Axelle Dodier, alias Kelly Rigaux dans ce feuilleton, ce n’est pas vraiment un coup d’essai, mais plutôt la continuité d’une aventure cinématographique et théâtrale débutée voici déjà plus d’une décennie. “L’idée de faire du cinéma est venue très tôt, vers 10 ans. Victime d’un harcèlement scolaire, ma mère m’a inscrite au théâtre, car selon une psychologue, cela allait me permettre d’exprimer et libérer mes émotions. Il se trouve que je suis tombée amoureuse du jeu, de cette liberté. Le plateau était un espace rien qu’à moi, où je pouvais y mettre mes silences, mes respirations, mes cris, mes émotions, sans avoir peur d’être jugée, ou moquée. Ce moment était une bouffée d’oxygène pour moi. Ma prof de théâtre de l’époque, avait dit à ma mère que j’étais douée, et qu’elle m’encourageait à poursuivre dans cette voix et je ne me suis jamais arrêtée depuis” explique la jeune femme, qui va ensuite tout doucement se faire une place…Et un nom. 

De “Joséphine Ange Gardien” à “Ni Une ni deux” avec Mathilde Seigner

Après le théâtre et l’apprentissage du métier de comédienne, c’est à 17 ans qu’elle commencera ainsi tourner pour le petit écran. Elle occupera un rôle de premier plan dans Joséphine Ange Gardien, avant d’enchaîner : “J’ai ensuite poursuivi avec des séries, des téléfilms pour France 2, France 3, un court métrage (qui a gagné un prix au festival Filmoramax), un long métrage qui est sorti au cinéma également où je jouais la fille de Mathilde Seigner (Ni une ni deux, réalisé par Anne Giafferi)…”
Axelle Dodier a enchaîné les expériences, les rencontres, dans un univers auquel rien ne la prédestinait pourtant : “Je viens d’une famille qui n’est pas du tout de ce milieu, personne dans ma famille ne travaille dans le cinéma. Cela a été un vrai parcours du combattant. Quand on a pas de contact, cela peut vite devenir décourageant” explique-t-elle. Il lui aura donc fallu persévérer et surtout y croire, croire en elle, dans ce milieu ou les élus son bien rares. “On me l’a bien fait comprendre, j’étais donc préparée et je savais à quoi m’attendre”.
Une belle aventure qu’elle estime devoir largement aussi à son entourage qui a su se montrer présent lorsqu’il fallait l’être : “ma mère et mon beau père qui sont avec moi quotidiennement, m’ont beaucoup épaulée et soutenue dans ma passion et dans mon envie débordante de faire ce métier. Dès l’âge de 10 ans, ma mère m’emmenait à Paris pour faire des castings ! Elle m’aidait à préparer mes mails, prendre mes photos… Nous avons même fini par déménager pour que je puisse entrer dans une école de théâtre à Lyon. Cela demande beaucoup de sacrifices et d’investissements, mais cela en vaut la peine. Cela fait maintenant 5 ans que j’exerce pleinement ce métier, et que je vis de ma passion. C’est donc un pur bonheur, et une vraie réussite. C’est une victoire pour moi-même, mais également familiale” ajoute Axelle que l’on retrouve donc aujourd’hui sous le patronyme de Kelly Rigaux dans la série “Ici tout commence” diffusée tous les soirs à 18h30 sur TF1. “Je suis plutôt fière de ce personnage attachant, et j’ai hâte que les téléspectateurs découvrent la suite de ses aventures” conclut-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here