Laurent Rogani, magnétiseur énergéticien

0
455
“Régénérer, entretenir et prévenir par les soins énergétiques”, tels sont les axes recherchés par Laurent Rogani.

Hypno-magnétiseur, olfactothérapeute et spécialisé dans l’harmonisation énergétique de l’habitat, cet habitant du Péage a ouvert un cabinet à son domicile de Pérouges en 2020. Son but est d’accompagner les personnes dans la libération émotionnelle de leurs blessures grâce à des soins énergétiques à distance ou en individuel. Entretien.

Pouvez-vous tout d’abord vous présenter en quelques mots ?
J’ai 54 ans, je suis originaire de Chenôve en Bourgogne mais j’ai vécu toute ma jeunesse sur Grenoble. Je suis installé dans l’Ain depuis sept ans et je réside à Pérouges depuis 4 ans. Un village où je me plais bien. Il y a de la tranquillité, de la sérénité et la commune est bien desservie.

Quel parcours avez-vous suivi avant d’ouvrir votre cabinet chez vous, Route de Trévoux ?
J’ai un parcours assez atypique. J’ai fait un bac G (commercial et comptabilité) avant de poursuivre en fac d’Économie Gestion pour bifurquer ensuite en psychologie. Puis, après mon année de service militaire, j’ai enchaîné dans un gros cabinet de géomètre pendant une dizaine d’années. Honnêtement, je n’ai jamais pensé devenir un jour magnétiseur. Comme j’ai eu pas mal d’opérations chirurgicales, j’ai consulté un magnétiseur qui m’a fait rencontrer une collègue à lui. Cette dame, je la vois encore se reculer, se mettre à pleurer et me dire : “Laurent, tu es ici pour soigner les âmes et les yeux” (long silence). Je n’ai pas compris de suite. C’est alors qu’elle m’a dit que j’avais un don de magnétisme. Ressentant des choses, j’ai commencé à travailler. En parallèle, je faisais des soins à un cercle d’amis et mon travail a commencé à avoir de bons résultats. En 2019, j’ai pris le statut d’entrepreneur pour le magnétisme avant d’ouvrir, l’année suivante, mon cabinet à temps plein.

Concrètement, en quoi consiste l’activité que vous proposez ?
En fait, lors d’une séance, j’agis sur trois plans en même temps. J’agis avec le fluide, j’agis avec l’olfactothéraphie grâce à des huiles préparées par une guérisseuse et j’agis avec des fréquences auditives. Il n’y a pas d’âge pour consulter car le fluide, c’est une substance qui va toujours là où il y a besoin de compenser. L’idée est d’aller supporter la zone qui est défaillante.

Quelles sont les raisons qui poussent les gens à vous contacter ?
Grâce au bouche à oreille et à ma page Facebook, les personnes font la démarche de me contacter. Il s’agit pour beaucoup de maux émotionnels, de la faiblesse émotionnelle, de la déprime… Le contexte actuel qui est anxiogène et toxique contribue au mal-être des gens. Les confinements ont d’ailleurs fait des ravages. De là, est née ma volonté de me déplacer. Tous les quinze jours, je collabore auprès de salariés d’une grande entreprise sur Lyon. Même si l’impact est plus puissant en présentiel, j’assure aussi des soins à distance à l’aide d’une photo ou bien par téléphone. Je sais que j’apporte du bien aux gens et j’ai vraiment confiance dans nos soins car je ne suis pas tout seul.

Pour les non initiés, quelle est la différence entre un magnétiseur et un énergéticien ?
L’énergétique permet de redonner de l’énergie aux gens avec du fluide. Je peux aussi rénergétiser, rééqulibrer des maisons… Je vais parfaire mon approche par une autre formation en géobiologie. En matière de soins, le magnétisme va toucher les maladies de peau, les dépressions, les deuils, les insomnies, l’addiction à l’alcool ou aux drogues… Mon leitmotiv est de chercher l’ancrage chez les gens, c’est-à-dire de faire baisser les énergies du mental pour être prêt à accueillir un sentiment de mieux-être dans le calme et l’accueil, et non l’agressivité.

Quel conseil donneriez-vous aux gens qui voudraient mieux gérer leurs problèmes émotionnels ?
Je crois que le meilleur des conseils est souvent de se recentrer sur soi-même et d’accueillir ce qu’il se présente. À mon sens, nous vivons une période plombée depuis déjà un certain temps. Je pense qu’il est important de se recentrer sur la famille, le cocooning bien en phase avec ses proches. Si les choses doivent venir, elles viendront, elles descendront…

Enfin, quels sont vos futurs projets autour de votre activité ?
En mai 2022, je vais suivre une formation en hypnose spirituelle qui correspond au nettoyage des âmes. J’envisage aussi bientôt de faire une formation en olfatothérapie en creusant davantage sur l’énergétique. Par ailleurs, je soigne les animaux. Dernièrement, j’ai été contacté par les propriétaires de deux belles et douces juments. L’objectif était de leur redonner un peu de pep’s à l’entrée de l’hiver, de calmer quelques émotions ressenties par les propriétaires. J’ai pris un immense plaisir à ressentir et à transmettre… Une expérience et un moment de partage en tout point incroyable ! T.G.

Contact : 06-74-04-32-37, laurent.rogani@outlook.fr, page Facebook : Alchimie soin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here