De l’enseignement à la communication,la troisième voie de Géraldine

0
1658

Après trente années passées dans l’Education Nationale en tant que professeure des écoles, dans différentes communes de l’Ain, dont Château-Gaillard, où elle a dirigé le groupe scolaire, Géraldine Morissaud a décidé, pour la deuxième fois, de changer complètement de métier en devenant une professionnelle de la communication.

À cinquante-cinq ans, à l’âge où certains commencent tout doucement à penser à la retraite, Géraldine a eu le courage de réaliser une rupture conventionnelle avec l’Éducation Nationale, procédure désormais possible pour les fonctionnaires. Il lui fallait du changement, même si elle affirme avoir beaucoup aimé la transmission des savoirs, l’éveil aux valeurs humaines et l’esprit critique qui ont été les moteurs de son métier d’enseignante. Rendre les enfants capables de faire des choix éclairés et de devenir des individus respectueux et respectés a été sa motivation quotidienne. Mais elle souhaitait s’engager dans une nouvelle voie, à savoir la création d’une entreprise d’infographie et de communication nommée AIN’FOCOM. Elle qui a commencé à travailler à l’âge de 17 ans, comme artiste chorégraphique et professeur de danse, pendant dix ans, entame donc là sa troisième carrière. C’est dans sa maison de la rue du Ménie qu’elle a installé son entreprise qui a pour objectif de conseiller et...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter