Cette édition était exceptionnelle !

0
1175

Alors que le rideau s’est baissé pour la 26ème fois sur le festival du Printemps de Pérouges, Marie Rigaud, sa directrice, évoque une édition “exceptionnelle”. Le parc du château de Saint Exupéry a offert un cadre superbe à cette tournée musicale, certes plus intimiste que les précédentes, mais qui semble tracer les contours d'une nouvelle voie pour ce festival majeur dans notre département.

C’est l’heure des premiers bilans pour le festival du Printemps de Pérouges qui s’est achevé le 2 juillet dernier. Un peu tôt encore pour les constats chiffrés, même si du côté de l'organisation, on ne semble pas nourrir d’inquiétudes particulières à ce sujet. Le compte devrait y être. Et finalement, cette formule plus légère et regroupée sur six soirées consécutives dans le parc du château de Saint Exupéry semble même avoir été une idée gagnante sur tous les plans. Déjà d’un point de vue météorologique, facteur essentiel lorsqu’on fait le choix exclusif du plein air, le festival est passé entre le gros des gouttes. Du côté du public ensuite, certains concerts ont évidemment fait le plein,...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter