Polémique autour de l’avenir du Café de la Place

0
872
Propriétaire des murs du Café de la Place, la mairie entreprend de le rénover, mais celui-ci ne convient pas à Clotilde Faure, qui exploite les lieux depuis douze ans

La mairie porte un projet de rénovation du Café de la Place. Mais celui-ci est refusé par Clotilde Faure, qui gère actuellement l’établissement. Une pétition d’opposition circule actuellement. Explications, point par point.

Du besoin de mise aux normes naît le projet de rénovation de la mairie
C’est, au départ, pour une remise aux normes que la commune a entrepris de rénover le café de la Place, dont elle est propriétaire. Une décision prise il y a trois ans, corrélée avec l’achat par la commune d’une maison attenante. Plusieurs projets ont ensuite été présentés. Carine Couturier, maire du village, explique : “Le premier projet était de détacher le logement du haut, du bail du café pour le rénover et en faire un logement social. Et nous avons prévu de réhabiliter tout le rez-de-chaussée en agrandissant le bar avec le rez-de-chaussée de la maison et de faire un petit studio avec une terrasse qui serait mitoyenne de la terrasse prévue pour le commerce. À l’étage de la maison, on ferait un autre logement.” Une proposition qui convenait alors à celle qui exploite les lieux depuis 12 ans, Clotilde Faure.

• Un deuxième projet présenté par la commune, avec “un vrai restaurant qui puisse ouvrir...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here