Lyon-Ambérieu : trois ans de travaux pour améliorer la fiabilité de la ligne

0
1245
Les travaux de construction d’un nouveau quai se déroulent de nuit à Montluel

Saturée, l’étoile ferroviaire lyonnaise fait l’objet d’un lourd programme de travaux qui devrait s’achever à l’horizon 2026. Le but : fluidifier la circulation des trains, ce qui pourrait enfin permettre la réalisation d’un RER à la lyonnaise.

Sur le manque de fiabilité des TER, les usagers du Lyon-Ambérieu en connaissent un rayon, avec des retards quotidiens, des rames bondées… Selon le site mon-train-train.fr, créé par Nicolas Grillet, un usager, seuls 83 % des trains sont arrivés à l’heure en 2023…
Cette situation n’est pas propre à la ligne Lyon-Ambérieu, elle se répète un peu partout sur l’étoile ferroviaire lyonnaise, qui voit passer quotidiennement 1.200 trains de voyageurs et de fret, dont la moitié des TGV nationaux. Au carrefour de l’Europe du Nord et de la Méditerranée, au cœur de deux corridors de fret européens, ces 772 km de voie ferrée et 400 km de voie de service sont aujourd’hui plus que saturées. D’autant qu’en dix ans, la fréquentation des voyageurs a progressé de 60 %. Dans ce contexte, les partenaires que sont SNCF Réseau, l’Europe, l’État, la Région et la Métropole de Lyon ont entrepris un plan d’actions de 310 millions d’euros, comprenant trente-deux...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here