Rencontre avec Romain Simonin, ferronnier d’art

0
1012
Romain Simonin était heureux de présenter son beau métier au public lors des dernières Journées Européennes des Métiers d’Art à la Ferme de Pérouges (© Bugey Côtière)

Fort d’une formation de ferronnerie de quatre ans et d’une expérience de sept ans dans quelques entreprises parmi les plus haut de gamme de France, cet artisan d’art qui réside la commune de Pérouges a décidé en 2020 de créer son propre atelier à Villieu-Loyes-Mollon : Ferronnerie des Ambarres.

Lyonnais d’origine, Romain Simonin est un jeune trentenaire habitant le village de Pérouges. Après l’obtention d’un bac Sciences Techniques de l’Industrie puis des études pour devenir dessinateur projeteur, c’est finalement dans une tout autre voie professionnelle que Romain Simonin décida de s’orienter. “J’avais envie de contact manuel plutôt que de rester dans les bureaux” confie l’intéressé qui a commencé par faire de la forge, à titre de passion, pour une association de reconstitution médiévale. “Il y a eu un appel de la matière. J’ai toujours été fasciné par le bois et l’acier. Puis, j’ai rencontré un forgeron et au bout, de notre deuxième ou troisième échange, je me suis dit : c’est ça que je veux faire !” raconte ce titulaire d’un CAP Métallier suivi d’un CAP Ferronnier d’art, agrémenté de deux mentions complémentaires : restauration de patrimoine et rampe d’escalier. “Je ne suis pas un Compagnon du Devoir mais j’ai fait mon petit...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here