Dans l’œil de Mateo Scalet, photographe

0
596
Originaire de Neyron, Matéo Scalet a exposé au Son'Art de Thil durant tout le mois de mars.

Mateo Scalet a exposé ses photographies au Son’Art de Thil. Ce jeune habitant de Neyron de 18 ans, étudiant à l’INSA, accorde depuis des années une part de ses études à l’art. Rencontre.

L’art, c’est avant tout la photographie, ou était-ce déjà autre chose pour vous ?

Au départ, c’était le dessin. J’ai toujours aimé à l’école primaire, pour les poésies. Puis au collège, toujours plus de dessin, j’ai acheté plein de feutres, de crayons de couleurs. Il y a cinq ans, j’ai commencé la photo avec l’appareil de ma mère. En parallèle, au collège, il y avait la section cinéma et j’ai commencé la vidéo. J’ai fait un peu de sculpture. Je suis touche-à-tout.

La photo supplante-t-elle tous les autres ?

Oui, c’est ce que je maîtrise le mieux. Ce qui est pratique, car je peux toujours prendre mon appareil quand je vais me promener.

Utilisez-vous toujours le même appareil photo depuis cinq ans ?

Il y a quelques photos que j’ai faites avec l’appareil de ma mère. En 4ème, j’ai...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here