En forte hausse, la maltraitance animale dans le viseur des autorités

0
1032
À Béligneux, la petite chienne avait été récupérée alors qu’elle était livrée à elle-même, sur un balcon

En hausse de 30 % sur cinq ans au niveau national, la maltraitance animale est désormais prise très au sérieux par les autorités. Une unité spéciale a même été créée au sein des forces de l’ordre. Mais, certains gendarmes et policiers s’engagent déjà depuis plusieurs années au sein de la Brigade de Protection Animale, qui travaille en lien avec la SPA notamment.

Le sort d’une petite bouledogue français laissée sur un balcon par grand froid, sans nourriture, au milieu de ses excréments à Béligneux, a ému sur la Côtière fin janvier. Gendarmes, pompiers et SPA avaient uni leurs forces pour lui porter secours et la mettre à l’abri. La propriétaire ne s’était manifestée que deux jours plus tard.
C’est un signalement de la part du voisinage à la Brigade de Protection Animale (BPA) qui a permis de démarrer une enquête. Quelques habitants de l’immeuble ne supportaient plus de voir le petit animal livré à lui-même. La chienne ne hurlait pas, ne pleurait pas, elle était prostrée sur sa couverture. Mais son urine dégoulinait régulièrement sur les balcons des voisins… C’est ce qui les a alertés. Membre de la BPA, l’adjudante Corinne Vincendon, gendarme à Montluel, a été avisée. Une enquête a été lancée, relayée par la SPA. Les photos communiquées et les constats réalisés...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here