Sera-t-il nécessaire d’augmenter les taxes en 2023 ?

0
448

Les questions de budget qui animent en ce moment les mairies mettent en avant l’importance de politiques de rigueur. À Montluel, elles s’accompagnent pour la première fois en huit ans d’une hausse de la fiscalité.

Le point le plus massif du conseil municipal du mercredi 8 mars se trouvait près de son terme puisque c’était soir de Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) qui, comme son nom l’indique, expose l’orientation financière de la municipalité pour l’année à venir.
Mais une première nouveauté s’engageait dès le début : en raison de la démission de Nathalie Mondy, élue de l’opposition, Nadine Chamard-Coquaz a été installée à sa place, parmi ses confrères du groupe minoritaire. Les principales délibérations ont d’abord eu pour objet l’installation d’ombrières photovoltaïques sur le parking de la gare ou l’extinction partielle de l’éclairage public sur le territoire de la commune qui commencera par les hameaux et la ville haute avec le remplacement progressif des armoires de commandes électriques.
Ensuite, comme partout ailleurs en cette période, le DOB, présenté par Aurore Samier, adjointe aux finances, a rappelé un contexte marqué par la “stagflation” : ralentissement de la croissance et inflation. Malgré les augmentations des coûts de fonctionnement...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here