Jets de projectiles, bus bloqué : les gendarmes interviennent en nombre au lycée de la Côtière

0
3828

Il régnait une certaine confusion autour du lycée de la Côtière à l'heure du déjeuner. Plusieurs dizaines de gendarmes interdisaient l'accès aux élèves après une matinée agitée.
Pourtant, tout avait commencé normalement à 8h, et ce malgré l'appel national au blocage dans le cadre de la réforme des retraites. Quelques enseignants étaient bien grévistes, mais les élèves, eux, étaient en cours. C'est à dix heures que certains ont pris la décision de se mobiliser. Deux cents à trois cents lycéens manifestaient devant l'établissement, puis ont décidé de rejoindre la D1084 toute proche et de s'installer au milieu, perturbant la circulation. Tandis que certains allaient se saisir de Caddie dans les supermarchés proches, un bus de la ligne régulière a été bloqué. Devant les risques pour la sécurité, les jeunes se sont repliés et les gendarmes sont arrivés.
Alors que les manifestants étaient revenu devant les grilles du lycée, les gendarmes ont voulu entamer la discussion. Celle-ci a tourné court : un groupe d'une trentaine d'individus les a accueillis avec insultes, cailloux et bouteilles en plastique jetés en leur direction. Finalement, du gaz lacrymogène a été utilisé pour disperser l'attroupement.
Vers midi, une partie des élèves était rentrée chez elle, d'autres étaient rassemblés à proximité de la boulangerie toute proche, où ils ont été pris en charge par la gérante, qui offrait un...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here