Vers une dissolution et la fin des collectes de sang ?

0
544
L’heure est grave pour l’Amicale des donneurs de sang. Faute de nouveau président, l’Amicale locale se dirige tout droit vers une mise en sommeil, voire une dissolution pure et simple (© Bugey Côtière)

Vendredi 10 février 2023, le président sortant de l'Amicale locale du don de sang, Gilles Rigollet, convoquait une nouvelle fois ses membres afin de trouver un successeur. Malheureusement, personne n'a souhaité prendre le relais. L'association pourrait donc être dissoute s'il n'y a pas de possibilité de la mettre en sommeil le temps de trouver un nouveau président.

Les mines étaient graves à l'issue de cette réunion décisive qui avait lieu dans la salle de la mairie de Lagnieu. Le but était de savoir quel était le devenir de l'association après la démission de son président Gilles Rigollet. Après neuf ans, il souhaitait passer la main, à la fois par lassitude, mais aussi parce que selon lui, il est temps d'apporter un souffle nouveau à cette équipe, et un peu de jeunesse, car les effectifs prennent de l'âge. Mais ce n'est pas parmi la dizaine de personnes présentes qu'un nouvel élan allait se manifester. Plusieurs cadres absents, d'autres qui ont quitté la région, trop de paramètres compliqués à combler. Malgré un appel dans les journaux, sur les différents supports de communication, personne ne s'est manifesté. Le COVID a aussi fait beaucoup de mal, pas seulement chez les donneurs, mais aussi parmi les membres, car les plus de 70 ans étaient invités à rester chez eux, et la convivialité des collations...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here