Héloïse Peaucelle signe un triangle amoureux à l’école des sorciers

0
760
Héloïse Peaucelle expose ses créations à l’Abricôtière

La dessinatrice Héloïse Peaucelle a sorti le deuxième tome de son manga Ma Senpai Est Un Homme, histoire d’intrigues et d’amours dans une école de magie.

La France est le deuxième pays du manga, côté public mais aussi côté artiste. Héloïse Peaucelle, alias Jellexia, fait partie de cette génération de créateurs qui ont intégré ce mode d’expression du bout du monde. Après avoir vécu toute sa vie à Lyon, l’autrice-dessinatrice de 26 ans s’est installée à Dagneux et se fait déjà connaître sur la Côtière en donnant des cours de dessins pour les enfants et ados à l’Abricôtière de Montluel. Elle expose aussi dans ce lieu jusqu’à la fin du mois une partie de ses illustrations, certaines tirées de sa série Ma Senpai* Est Un Homme dont elle a autoédité le deuxième volume en janvier.
Si elle est passée par une école d’art, depuis la classe de cinquième, elle savait que le dessin ferait toujours partie de sa vie. La découverte du manga est arrivée à peu près à la même période : “Plus jeune, j’étais moins influencée par les mangas. C’est une bonne transition entre la BD jeunesse et la BD adulte, avec plein de thématiques intéressantes. Naturellement, je suis allée vers le manga pour aborder un côté sombre tout en ayant le droit de rêver un peu.” Elle diffuse...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here