Nos habitants parmi les plus connectés de la Région

0
525

L’Insee a publié une étude sur “l’illectronisme” dans la Région. Celle-ci révèle de grandes disparités sur le territoire et démontre que les habitants de notre secteur sont globalement parmi les mieux connectés.

À l’heure du “tout connecté”, un million d’Auralpins seraient concernés par l’illectronisme. C’est-à-dire qu’ils n’utilisent jamais internet et manquent des compétences numériques de base, alors qu’elles sont quasiment devenues indispensables, ne serait-ce que pour accéder aux services publics. C’est donc 15 % de la population qui est touchée en Auvergne Rhône-Alpes, un taux de deux points inférieur à celui de la France de Province. Mais la répartition sur le territoire est très inégale : les Aindinois font partie des habitants les moins déconnectés, avec un taux de 14 % d’illectronisme, soit environ 72.660 personnes. Un niveau similaire à celui de la Loire et d’un point inférieur aux premiers de la classe en la matière, à savoir la Haute-Savoie et le Rhône. Notre secteur en particulier figure parmi le peloton de tête de la Région, non sans contraste : l’intercommunalité de la Côtière à Montluel est la moins pénalisée par l’illectronisme, avec 11 %, suivie par Miribel et le Plateau (13%), la Plaine de l’Ain (14 %), la Dombes et Cerdon Rives de l’Ain...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here