Des investissements progressifs face à des coûts de travaux qui deviennent “exorbitants”

0
430
Le maire Gilles Dubois et son équipe municipale (© Bugey Côtière)

Comme partout, la cérémonie des voeux de Châtillon-la-Palud a été l'occasion d'exprimer certaines inquiétudes dans un contexte jonché d'incertitude. L'équipe municipale entend cependant poursuivre certains de ses projets mais en restant particulièrement vigilante sur ses investissements.

En préambule de l’ouverture de sa cérémonie des vœux, le maire de Châtillon-la-Palud, Gilles Dubois, a vivement salué les personnes présentes, puis il est rapidement revenu sur le contexte actuel et les événements inhabituels auxquels nous sommes confrontés ainsi qu’à leurs inévitables conséquences, y compris à l’échelon communal, avec, comme partout, des dépenses énergétiques qu’il va falloir s’efforcer de mieux maîtriser. Mais les vœux, c’est aussi l’occasion des bilans, et à ce sujet, le premier magistrat est revenu sur quelques-unes des réalisations qui ont ponctué l’année 2022. Parmi celles-ci, la création d’un local pour les infirmières, mais également la rénovation de l’église, des travaux d’amélioration du réseau d’eau, la rénovation d’un logement à la cure, la réparation du toit du tennis endommagé par la chute d’un arbre lors d’événements climatiques particulièrement intenses, ou encore l’amélioration de la signalétique des abords de la rivière et la rénovation...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here