Le club de rugby doté d’un nouveau minibus grâce au soutien de la Région

0
324
La remise officielle des clefs du minibus (© Bugey Côtière)

C’est symboliquement devant le club-house d’Ambérieu Bugey XV, stade Franck Bénassy, que Jean-Louis Guyader, conseiller régional et président de la communauté de communes de la Plaine de l’Ain, a remis les clés d’un minibus flambant neuf à Jean-Yves Cognac, vice-président du club de rugby ambarrois.

Le club de rugby ambarrois avait été retenu pour être élu à ce dispositif mis en place par le Conseil régional, visant à soutenir les besoins en déplacements de certaines associations. Pour en bénéficier, il fallait être un club sportif constitué en association loi 1901 et concourir à l’intérêt général. Le siège devait évidemment être situé sur le territoire de la région, le club devant relever d’une fédération sportive agréée par l’État et surtout, posséder une véritable école de formation pour les jeunes ou mener des actions en faveur des jeunes ou être conventionné avec la Région au titre du dispositif “Pass Région”. Autant de critères réunis par Ambérieu Bugey XV, association emblématique de la commune depuis plusieurs décennies. Le minibus offert au club est floqué aux couleurs de la Région, mais arbore également le logo du club. Il va permettre de répondre aux besoins de transport des jeunes licenciés du club, notamment pour leurs rencontres sportives.
Cette remise officielle de clés s’est effectuée lors d’un entraînement en présence de Daniel Fabre, premier magistrat d’Ambérieu et de plusieurs membres de l’association.
Jean-Yves Cognac, le vice-président, a rappelé brièvement l’historique de ce club qui a vu le jour il y a presque 60 ans, en 1963, sous l’impulsion d’une bande de copains qui avaient lancé cette idée dans le car qui les transportait au travail aux usines Berliet à Lyon. C’est ainsi qu’une équipe de rugby a fait son apparition à Ambérieu, sous l’égide de l’Union Sportive des Cheminots ambarrois et affichant les couleurs du bleu et jaune. Le premier président fut Jean-Paul Cognac, le père de Jean-Yves. Puis, très vite, le club a pris son envol et la vocation d’être un club formateur est venue. Les plus anciens se souviennent aussi qu’à l’époque, la motivation était la clef car les entraînements se déroulaient dans des conditions assez rudimentaires. À l’origine, le terrain situé a Bellièvre, derrière le lycée professionnel, ne disposait comme vestiaire que d’une vieille carrosserie de car ! Et pour les douches il fallait se rendre à la salle Louis Geoffroy. Les choses ont bien évolué aujourd’hui, Le Stade Franck Bénassy situé Avenue de Mering leur offre un terrain d’entraînement éclairé, un terrain d’honneur et un nouvel espace composé de tribunes, vestiaires et club house. Désormais, les joueurs bénéficieront, en outre, d’un moyen de transport flambant neuf offert par la Région. M-J.J.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here