Le contrat de sécurité signé

0
523
Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète de l’Ain, et le colonel Rudy Gaspard, commandant le groupement de gendarmerie de l’Ain, autour de Jean-Luc Ramel, maire

Après les dégradations et violences subies sur la commune, l’Etat, la gendarmerie et la mairie ont signé un contrat visant à mettre en œuvre des actions concrètes.

Le contrat de sécurité de la ville de Meximieux a été signé mardi 25 octobre entre la Ville, la gendarmerie et l'État. Un événement qui s’est déroulé en présence des plus hautes autorités départementales : Jean-Luc Ramel, maire, était entouré de la préfète de l'Ain Cécile Bigot-Dekeyzer, du commandant de la gendarmerie départementale de l'Ain le Colonel Rudy Gaspard, du procureur de la République de Bourg-en-Bresse Christophe Rode. de Yannick Scalzotto, sous-préfet de Belley, du capitaine Julien Vichot, adjoint à la compagnie de Trévoux, des représentants des bailleurs locaux, mais aussi des membres du CCAS
Au-delà des thématiques qui sont au cœur des programmes des Petites Villes de Demain, les parties ont souhaité développer un volet spécifique lié à la sécurité. Au regard du diagnostic partagé effectué, la gendarmerie décline localement une offre de protection et de sécurité adaptée au territoire, incluant l'engagement de moyens et la mise en œuvre d'actions. L’objectif étant de lutter contre l'économie souterraine et les trafics de stupéfiants, la délinquance de voie publique, les cambriolages et les vols liés...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here