Du Caire à Paris : les choix gagnants de l’entreprise F2A

0
1229
Jean-Philippe Margrita, directeur général de F2A

Basée à Dagneux, F2A est devenu le leader français dans son domaine. Au-delà de la rentabilité, l’entreprise a choisi de mettre en œuvre une politique environnementale et sociétale qui s’avère aujourd’hui payante. Visite.

F2A n’a pas attendu la crise énergétique pour s’engager dans une politique de réduction de sa consommation. C’est même un leitmotiv depuis plusieurs années. Basé à Dagneux, ce spécialiste de la ventilation conçoit et fabrique depuis plus de 40 ans des systèmes de traitement acoustique et de régulation des débits d’air. Ses produits permettent notamment de réduire le bruit des ventilateurs. 100.000 alternateurs de son sortent chaque année de l’usine aindinoise, grâce à la quarantaine de salariés travaillant en 2x8. Ces cadres en acier avec de la laine de verre sont présents partout dans le monde : dans les métros du Caire, de Budapest, le Grand Paris Express en cours de construction, le réacteur EPR en cours de construction Hinkley Point au Royaume-Uni, mais aussi dans des écoles de musique, des cinémas… Ils approvisionnent les grands noms du génie climatique et de la ventilation : Eiffage, Vinci, Axima, Aldès, Atlantic, France Air, Carrier…
Les contrats se chiffrent en centaines de milliers voire des millions d’euros pour un chiffre d’affaires annuel...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here