Murielle Ribéron : nounou et ceinture noire de karaté

0
725
Murielle Ribéron a débuté le karaté à Bressolles il y a huit ans

Murielle Ribéron est assistante maternelle. Mais parallèlement à cela, elle œuvre dans de nombreuses associations locales et, en plus, vient d’obtenir sa ceinture noire de karaté. Rencontre avec cette sportive bressollande.

Longtemps technico-commerciale dans la métallurgie, Murielle Ribéron est aussi maman de quatre enfants de 30, 28, 18 et 12 ans. C’est quand elle attendait sa fille Emma, en 2012, qu’elle a décidé de changer de voie. “J’en avais marre du milieu de la métallurgie et comme j’adore les enfants, j’ai eu envie de devenir assistante maternelle”. Pour cela, elle suit une formation de 160 heures et obtient son agrément. “J’ai commencé à Montluel, où j’habitais alors. Quand je suis venue habiter Bressolles en 2013, les parents m’ont suivie. Je garde aujourd’hui quatre enfants et j’adore mon métier”.
En parallèle, Murielle a une autre passion : le karaté. “J’ai commencé il y a 8 ans, au club de Bressolles que j’apprécie beaucoup, car c’est un club convivial et familial. Chaque année, j’ai passé une ceinture : blanche, jaune, orange, verte, bleue, marron. À cause du Covid, j’ai dû attendre deux ans et cette année, j’ai obtenu ma ceinture noire 1er Dan. Dans deux ans, je pourrai passer 2ème Dan”. Si ses débuts en tant que...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here