Plus de 25.000 signatures contre l’abattage des platanes en gare d’Ambérieu

0
1394
Le collectif monte au créneau dans le quartier gare pour sensibiliser les habitants (© Bugey Côtière)

La pétition lancée par le collectif contre l'abattage des platanes sur le parvis de la gare d'Ambérieu-en-Bugey fait le plein de signatures. Jean-François Dupont, à la tête de ce collectif, explique les motivations de cette action qui ne laisse pas la population indifférente.

Jean-François Dupont, pourquoi avoir décidé de mener ce "combat" contre l'abattage des platanes du quartier gare. Il s'agit pourtant d'un programme de réaménagement prévu par la municipalité et l'intercommunalité de la Plaine de l'Ain visant à améliorer la qualité de vie. Vous n'en êtes pas convaincu ?
En ce qui me concerne, je suis né à Ambérieu sur l’avenue Salengro, dans cette partie de la ville, qui constituait alors un vrai quartier animé et qu’on appelait la Gare. L’ancien enfant que j’étais a vu la ville basse changer, se dégrader, s’enlaidir. Peu à peu, elle s’est vidée de ses commerces, de sa vie et de son identité. Elle est devenue à la fois un lieu de passage, un parking géant, une ville fantôme. À l’annonce du projet d’abattage des platanes de la gare, ma colère, contenue depuis des années, a explosé. Je me suis dit qu’il fallait entrer en résistance avant que le quartier gare ne soit en partie rasé. Il était important et vital pour moi de le...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here