Premiers coups de pelle pour la future station d’épuration

0
960
Les travaux ont débuté en juillet

Les travaux préparatoires de la future station d’épuration ont débuté cet été. La mise en service est attendue à la fin de l’année 2023.

La station d’épuration du Pilon desservant les communes de Beynost, Saint-Maurice-de-Beynost et la zone Actinove de Thil est devenue complètement obsolète. Sous-dimensionnée par rapport aux besoins actuels et à venir, il est arrivé que des eaux brutes non traitées soient rejetées dans le milieu naturel. À tel point qu’en 2017, la préfecture mettait en demeure les collectivités concernées pour la non-conformité de l’installation.
Après plusieurs années d’études pour monter le dossier, et le transfert de la compétence à la communauté de communes de Miribel et du Plateau, le temps des travaux est venu. Début juillet, les engins de chantier ont commencé à préparer le terrain au Pilon, à côté de l’ancien site. Il s’agit de construire une station neuve pour 19.000 équivalent-habitant, alimentant le même secteur géographique que la précédente et mettant en œuvre la filière de traitement de boues activées. Un système somme toute assez traditionnel, aux coûts d’investissement et de fonctionnement globalement maîtrisés et plus faibles que d’autres filières. Une unité de désodorisation biologique a été prévue ainsi qu’une architecture...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here