La restructuration de la Place de la Liberté se précise

0
642
La municipalité a invité plusieurs étudiants en urbanisme à se projeter dans l’avenir pour un réaménagement de la place de la Liberté. Les grandes lignes de sa restructuration ont été définies (© Bugey Côtière)

Les six étudiants en urbanisme sollicités dans le cadre du projet « Petites Villes de Demain » pour plancher sur un réaménagement de la Place de la Liberté à Lagnieu, viennent de rendre leurs conclusions. Le projet est désormais en bonne voie et les grandes lignes directrices sont définies. Les premiers coups de pelleteuse devraient avoir lieu au plus tard en 2024.

Pour rappel, les études lancées au sujet d’un réaménagement de la place de la Liberté s’inscrivent dans le cadre d’un partenariat entre la Direction Départementale des Territoires de l’Ain (financeurs à 100% de l’opération), l’Institut d’Urbanisme de Lyon (Université Lyon 2) et la commune de Lagnieu.
Durant quatre mois, six étudiants de l’Institut d’Urbanisme de Lyon ont travaillé sur ce projet. La volonté de la municipalité n’était pas qu’on lui livre, clefs en mains, un projet prêt à être lancé, mais elle souhaitait recueillir de nouvelles idées de réaménagement pour la place tout en respectant les invariants (végétalisation, stationnement, déplacements doux, sécurité, passage de camion vers Carrefour, passage de bus et navettes …). Les étudiants ont donc restitué leurs études et soumis des pistes de travail très intéressantes. Actuellement, la contre-allée devant les commerces est utilisée pour le stationnement. Dans le projet proposé, la contre-allée démarrerait rue Pasteur et rejoindrait la rue Gambetta. Dans une volonté de garder une place “pacifiée”, son accès sera réservé aux livraisons, aux forains dans le cadre des marchés et aux éventuelles animations, ainsi qu’aux riverains souhaitant se rendre rue Centrale et rue des Juifs. L’accès pourrait alors être conditionné par des bornes escamotables automatiques. Cet aménagement permettra d’augmenter de façon notable la surface destinée aux piétons. L’alignement d’arbres en place serait retiré et remplacé, les arbres étant malades. Cet alignement arboré sera prolongé jusqu’au parking de l’Industrie et remplacera donc les bacs à fleurs présents aujourd’hui. Pourront évidemment être rajoutés d’autres arbustes pour renforcer la végétalisation de la place. Cela permet d’ouvrir les perspectives sur le paysage (relief) et de structurer l’espace. Une piste cyclable serait aussi aménagée, débouchant sur la Place de la Liberté par le café de la Poste, elle longerait la place, traverserait la rue en face du PMU puis longerait le parking vers l’ouest. D’autre part, une bande de stationnement en créneau est proposée le long de la place de la Liberté (avec stationnements complémentaires en épi). Le parking de l’Industrie sera réorganisé pour optimiser des places. L’idée est de conserver une quantité de places de stationnement quasi identique à aujourd’hui. Mais le stationnement au bord de la Place de la Liberté passe en zone bleue.
Par ailleurs, quatre places en épis dont une PMR sont proposées à l’est de la place (devant le Lion d’Or). L’objectif est de libérer de l’espace devant les commerces de l’ouest de la place et de créer une continuité. Un passage piéton sera ajouté. Pour sécuriser la traversée de route entre le parking de l’Industrie et la place, et plus globalement, un plateau piétonnier sera aménagé sur voirie. Toute la zone du plateau piétonnier devrait être aménagée dans un enrobé de couleur différente pour matérialiser la zone 30, et faire ralentir les automobilistes au profit des piétons. Côté mobilier urbain, les étudiants préconisent son renouvellement avec du mobilier couleur bois clair. Des arceaux vélos sont disposés de part et d’autre de la place, et, bien entendu, les deux fontaines initialement présentes sur la place sont conservées. Comme bien précisé, “il ne s’agit pas de révolutionner la place de la Liberté mais de la moderniser”.
La municipalité de Lagnieu va continuer à travailler sur ce projet qu’elle voudrait voir se matérialiser à l’horizon 2024. F.M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here