La cité cheminote sur la route de la transition énergétique

0
261
Le maire a accueilli les participants du rallye électrique devant des logements Dynacité pourvus d’un système d’expérimentation innovant d’autoconsommation collective (© Bugey Côtière)

le cinquième « Roul’élec Tour dans l’Ain », rallye en véhicules électriques, a fait une halte à Ambérieu-en-Bugey afin de découvrir des actions engagées dans la ville en faveur de la transition énergétique et de promouvoir conjointement la mobilité électrique. L’occasion de découvrir un projet d’autoconsommation collective dans une résidence du quartier des Pérouses, mais aussi l’installation géothermique du centre nautique.

Organisée par ENEDIS en partenariat avec l’Agence locale de l’Énergie et du Climat, l’AVERE Aura (association pour le développement de la mobilité électrique) et l’association des maires de l’Ain, la “Roul’élec Tour de l’Ain” est un rallye en véhicules électriques, qui sillonne le département à la découverte des initiatives du territoire, en faveur de la transition écologique. Ses participants s’initient à la mobilité électrique, en zones urbaine et rurale, grâce à des concessionnaires automobiles de l’Ain, qui mettent gracieusement des véhicules électriques à disposition pour l’occasion. Les équipages vont ainsi à la rencontre d’initiatives présentant des réalisations locales jugées “exemplaires”.
Après avoir fait une première halte à l’entreprise Michaud de Pont-d’Ain, qui participe au développement de solutions innovantes, afin de permettre la recharge de véhicules électriques, la caravane est donc arrivée à Ambérieu. Elle s’est rendue dans une résidence de 46 studios, cité des Pérouses, où Dynacité, le bailleur social, expérimente un projet pilote et innovant d’autoconsommation collective, réalisé avec l’installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture. Le maire, Daniel Fabre, a reçu les participants du rallye, qui ont ensuite visité le centre Laure Manaudou, construit en 2005. Le centre aquatique, qui accueille 160.000 baigneurs chaque année, a mis en place en juin 2017, une installation géothermique. Cette installation capte les calories de la terre pour chauffer les trois bassins du centre nautique, ainsi que des bâtiments du lycée de la Plaine de l’Ain. Elle permet de diminuer la facture énergétique et de bénéficier d’une énergie renouvelable, qui se substitue aux énergies fossiles.  G.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here