Un soutien financier pour le futur campus aéronautique d’Ambérieu

0
528
Les études préliminaires du futur campus aéronautique et spatial sont engagées. Il sera un vivier d’emplois pour une filière en pleine croissance.

Daniel Fabre, en tant que vice-président du conseil communautaire de la Plaine de l’Ain, a rappelé récemment aux élus le poids économique de la filière aéronautique régionale. La mise en place d’un campus aéronautique et spatial sera déterminante pour répondre aux besoins de main d’oeuvre de cette filière et c’est à Ambérieu-en-Bugey que doit être implanté ce campus. L’intercommunalité a décidé de soutenir financièrement les études engagées pour la création de ce campus à hauteur de 40.000 euros.

La filière aéronautique en Rhône-Alpes représente plusieurs centaines d’entreprises et génère des dizaines de milliers d’emplois. En pleine croissance, les entreprises de la filière doivent faire face à des enjeux majeurs, à la fois stratégiques pour faire face à une concurrence de plus en plus forte, mais aussi technologiques pour accroître leur compétitivité, et humains pour faire évoluer les compétences et fidéliser les salariés. Pour faire face à ces défis, la Région et quelques acteurs régionaux se sont regroupés au sein d’une association pour apporter une réponse adaptée aux besoins industriels. Ils ont créé en septembre 2021 “L’Académie aéronautique et spatiale Rhône-Alpes Auvergne”, qui est présidée par Stéphanie Pernod-Beaudon, élue de l’Ain et première vice-présidente du Conseil régional. Elle a pour mission de développer les formations de la filière, de renforcer l’attractivité en informant sur les métiers, la formation, les évolutions à venir, de développer des projets collaboratifs en mutualisant des investissements, mais aussi de développer un campus d’excellence et de promouvoir son action sur le plan local national et international.
Cette filière aéronautique en pleine croissance prévoit, en effet, plus de 2.000 recrutements en 2022. Et dans ce contexte, la mise en place d’un campus aéronautique et spatial pourrait être capitale pour répondre à ces besoins urgents. Le 2 février dernier, le ministère des armées a donné son accord pour que l’implantation de ce projet soit réalisée sur le site du DA 278, donnant ainsi le coup d’envoi pour la réalisation concrète du projet.
Vu l’intérêt du projet et ses impacts sur le développement économique du territoire de la Plaine de l’Ain, la CCPA vient de décider d’apporter un soutien financier à ce projet. Elle apportera ainsi une aide de 40.000 euros pour la réalisation de l’étude de définition du contenu du futur campus aéronautique et spatial dans les murs de la base aérienne d’Ambérieu. Le coût total de l’étude se monte à 48.000 euros.
À noter qu’un représentant de la communauté de communes de la Plaine de l’Ain siégera au sein du comité de pilotage. G.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here