Les sapeurs-pompiers interviennent à l’école

0
361
Opération pédagogique avec Nicolas, pour des petits exercices virtuels mais également des exercices pratiques

Former dès le plus jeune âge les enfants aux gestes élémentaires de secours, les sensibiliser aux risques des accidents domestiques, mais pourquoi pas aussi, susciter quelques vocations, les pompiers ont mené dernièrement une opération pédagogique particulièrement constructive auprès des élèves de l’école communale de Château-Gaillard.

Comme ils le font chaque année à cette époque, les sapeurs-pompiers sont intervenus, durant toute une semaine, pour dispenser des formations aux 200 élèves de l’école primaire. Tous, du cours préparatoire au CM2, ont pu profiter des connaissances du formateur de la caserne, l’adjudant-chef Olivier Ploncard, accompagné de plusieurs de ses collègues tout au long des quatre jours. Il s’agissait surtout, au cours de ces vingt-quatre heures de cours, d’apprendre aux enfants à porter secours et de les sensibiliser aux risques domestiques. De plus, le mardi après-midi, la caserne a été ouverte, le matériel déployé, et tous ceux qui le souhaitaient, c’est-à-dire la quasi-totalité, ont eu le plaisir de pouvoir se servir d’une lance à incendie. Les élèves de CM1 sont allés jusqu’à apprendre la compression manuelle, et ceux de CM2 jusqu’à l’apprentissage de la position latérale de sécurité. Les petits de la maternelle ont participé aussi, sous une forme ludique, en indiquant aux pompiers quels vêtements ceux-ci devaient revêtir pour leurs interventions.
En fin de semaine, la plupart d’entre eux ont eu le plaisir de recevoir une attestation de fin de stage des mains du chef de corps, le lieutenant Jean-Luc Favier, qui a été présent durant toute la semaine. Et c’est la caisse de l’amicale du maire et des adjoints, qui a pris en charge les repas des pompiers au restaurant du village.
Il reste à espérer que cette proximité entre l’école et le corps des sapeurs-pompiers contribuera également à susciter des vocations futures. P.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here