La concentration de véhicules anciens de retour à Charnoz

0
194
Bernard Branche et Paulette Christin devant la moissonneuse-batteuse de 1966 (© Bugey Côtière)

Annulé ces deux dernières années en raison du covid, le septième rassemblement de véhicules anciens de Trésors d’Antan se tiendra dimanche 12 juin 2022 de 9h30 à 18h dans le parc du château Messimy de Charnoz-sur-Ain.

Plus de 250 véhicules anciens (voitures, motos, mobylettes, tracteurs, vieux moteurs…) datant de plus de 30 ans sont espérés ce deuxième dimanche de juin dans le parc du château Messimy, à l’occasion du grand retour du rassemblement annuel de l’association Trésors d’Antan, un rendez-vous attendu des nombreux passionnés et collectionneurs de véhicules anciens de la région et même au-delà. “Cette année, je pense que l’on sera débordé. Les gens ont besoin de sortir, cela fait deux ans qu’ils n’ont pas pu exposer leurs vieux modèles” explique la présidente Paulette Christin. “Lors de la dernière bourse expo de Drom, il y avait tellement de monde qu’il était impossible d’approcher la buvette. Même dans la rue, il fallait se bousculer pour atteindre les stands” ajoute Bernard Branche. Cette figure charnozienne possède une moissonneuse-batteuse de 1966, toujours en état de marche, qu’il entend exposer le 12 juin.

L’ancien artisan verrier d’art de Pérouges sera de la partie

Ce jour-là, l’événement accueillera également une exposition d’artisanat à l’intérieur du château, avec la présence notamment d’une maroquinière d’art, d’une restauratrice et créatrice de mobiliers et d’objets divers, ou bien encore de l’ancien souffleur de verre de Pérouges, Gabriel Milési, qui proposera des démonstrations sur le parvis du château. Des exposants créateurs de bijoux, pierres précieuses et ouvrages de couture sont aussi annoncés lors de cette journée où l’accès sera libre pour les visiteurs. Comme à chaque fois, ces derniers pourront retrouver des bourses de pièces détachées, des voitures miniatures et, pour les plus gourmands, un marchand de glaces italiennes.
Le gros morceau pour les membres de Trésors d’Antan sera d’assurer la restauration de la mi-journée avec un menu à 14 euros (inscription sur place) incluant entrée, plat, fromage et dessert, servi dans une vraie vaisselle. Les premiers arrivés seront les premiers servis. En 2018, plus de 200 tickets repas avaient été vendus !
Quant à la dernière édition 2019, celle-ci avait été marquée par la pluie. Espérons cette fois que la météo ne viendra pas jouer un vilain tour à l’équipe organisatrice, formée d’une bonne vingtaine de bénévoles. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here