Les poubelles jaunes arrivent

0
272
Les élus présentent les futurs bacs dont seront équipées les habitations

À partir de janvier 2023, les déchets déposés dans les bennes jaunes seront collectés directement dans des bacs en porte-à-porte. Une nouvelle méthode pour faciliter un geste en faveur de l’environnement mais aussi des finances.


Depuis quelques jours, la communauté de communes de la Côtière à Montluel (3CM) communique sur la prochaine évolution de la collecte de déchets recyclables, que ce soit dans les boîtes aux lettres ou en ligne. Après un précédent mandat marqué par la construction d’une nouvelle déchèterie avec de plus en plus de services tournés, entre autres, vers le réemploi, ce sont les consignes de tri qui ont déjà commencé à changer sur le mandat en cours.
Depuis le début des années 2000, le tri est en usage avec les bornes jaunes, vertes et bleues sur le territoire. Depuis octobre 2021, on peut désormais mettre tous les emballages et le papier dans la benne jaune. Puis, en février dernier, une enquête a été lancée pour mieux connaître l’avis des habitants sur la collecte des déchets. La 3CM a alors reçu mille-cent réponses, souvent “très généreuses”, et découvert sur quel axe améliorer les choses. Si la collecte des ordures ménagères (poubelles grises) satisfait 95 % des sondés, ils ne sont plus que 52 % pour le tri sélectif. Faciliter le geste de tri devient donc la nouvelle priorité de la 3CM pour simplifier les choses aux trieurs, mais aussi faire que ceux qui ne trient que peu ou pas n’aient plus de raison de ne pas le faire.
Ainsi, dès janvier 2023, des poubelles jaunes individuelles seront distribuées aux habitants pour la mise en place de la collecte en porte-à-porte. L’objectif est double car si la transition écologique est à considérer comme une priorité de notre temps – et la 3CM souhaite devenir un territoire exemplaire en la matière – l’enjeu est également financier. Comme ont pu l’expliquer en conférence de presse le président de la 3CM Philippe Guillot-Vignot et ses vice-présidents Jean-Philippe Favrot et Christian Gouverneur, les territoires font face à une fiscalité punitive de l’Etat sur l’enfouissement des ordures ménagères (TGAP) qui, en 2020, était à 20 euros par tonne et sera à 55 euros en 2025. La réduction des déchets doit donc partir des citoyens car “c’est l’habitant qui paie au bout pour l’enfouissement des ordures ménagères.”
Déjà, la 3CM a dû augmenter sa taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) de 0,6 à 1 %, pour la première fois après cinq ans sans hausse. Raisons de plus pour encourager chacun à faire disparaître tous les déchets valorisables des poubelles grises. La population a jusqu’au 24 juin pour passer commande en ligne sur le site de la 3CM ou par formulaire papier en mairie ou à la déchèterie pour recevoir gratuitement sa poubelle jaune.
Dans le cas des habitations collectives, cette démarche doit être faite par les bailleurs. La livraison de ces bacs se fera courant janvier 2023. Le rythme des collectes poubelles grises/poubelles jaunes sera aussi modifié avec des particularités selon les communes avec une alternance une semaine sur deux sauf à Montluel, La Boisse, Dagneux et La Valbonne où le ramassage sera encore fait une fois par semaine ; et même deux fois par semaines dans l’habitat collectif vertical (plus de dix logements). D’autres mesures sont à prévoir dans l’avenir car la 3CM planche encore sur un plan d’action 2022-2028 afin de réduire de 54 kg la masse totale de déchets produits annuellement par chaque habitant de la 3CM qui s’élève aujourd’hui à près de 560 kg en moyenne. Il s’agira de travailler sur le gaspillage alimentaire et faire de l’accompagnement sur des changements de pratique incluant le réemploi, le don et le vrac.       

F.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here