Lætitia Perraud, nouvelle maraîchère installée au village

0
1383
Reconvertie dans le maraîchage, Lætitia Perraud est heureuse au grand air dans un lieu-dit Le Paradis qui n’a jamais aussi bien porté bien son nom ! (© Bugey Côtière)

Depuis le mois de février 2022, la ferme Le Potager du Paradis a ouvert ses portes sur la commune de Bourg-Saint-Christophe. Celle-ci propose la production et la vente de légumes frais de saison. Rencontre avec son exploitante Laetitia Perraud.

Originaire de Saint-André-sur-Vieux-Jonc dans la Bresse, Laetitia Perraud réside le Bourg depuis 2017, au côté de son compagnon, Maxime Ramel, qui a repris l’an dernier l’exploitation céréalière de son oncle. Avant de se reconvertir dans le maraîchage, cette habitante trentenaire a longtemps travaillé dans l’agroalimentaire, notamment l’industrie fromagère et l’élevage caprin, puis ensuite occupé un poste de manager dans la grande distribution. Souhaitant se tourner vers “une activité qui lui plaît” et profitant de “l’opportunité de disposer de terres cultivables (une parcelle de 1,5 hectare)” grâce à son conjoint, Lætitia Perraud a décidé de créer ce début d’année sa micro-entreprise Le Potager du Paradis, clin d’œil au lieu-dit Le Paradis, limitrophe à Pérouges, où elle se situe. “Je n’ai quasiment que du plein champ pour démarrer. J’ai une serre avec des tomates, poivrons, aubergines, concombre, des produits qui aiment la chaleur… C’est une année test, il y a un peu de tout. J’essaye d’avoir une gamme assez complète de légumes” confie l’intéressée qui ne s’inscrit pas dans une démarche bio délibérée. “Pour moi, le bio veut tout dire et rien dire aujourd’hui (sourire). Par contre, je ne traite pas car c’est très compliqué de traiter sur des petites cultures comme les miennes, cela coûte très cher”. À côté des légumes, la productrice cultive aussi des fraises mais “pas en quantité suffisante pour satisfaire tout le monde”.
Plus tard, elle envisage d’ouvrir une deuxième serre “pour faire des rotations” et, d’ici 2 ou 3 ans, une serre en fraise hors-sol car “il y a beaucoup de demande en fraise” dit-elle. Pour arroser ses cultures, la maraîchère bourtoire utilise le réseau d’irrigation des céréaliers mais à terme a, pour objectif, de faire un puits.
En attendant, depuis le 9 avril dernier, elle a ouvert un local de vente qui donne sur la cour de la ferme. Celui-ci fonctionne chaque fin de semaine et rencontre déjà un franc succès. “J’ai de bon retour et je suis très contente. Les gens apprécient. Ce n’était pas attendu car personne ne s’attendait à ce que l’on puisse faire des légumes dans les cailloux. En fin de compte, le légume aime le caillou, les terres bien drainées et comme les cailloux chauffent le sol, il aime bien” rigole Lætitia Perraud. T.G.

Situé au 528 Grande Rue 01800 Bourg-Saint-Christophe, le local du Potager du Paradis est ouvert tous les mercredis après-midi (à compter du 15 juin) de 15h à 18h30, les vendredis après-midi de 14h30 à 18h30 et les samedis de 9h30 à 12h et de 15h30 à 18h30. Les horaires seront adaptés en fonction des saisons. Plus d’infos sur la page Facebook : Le Potager du Paradis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here