Il y a 15 ans, naissait la première association pour le maintien d’une agriculture paysanne

0
230

C’était un beau projet et il a tenu toutes ses promesses. Il y a tout juste 15 ans, était créée à Ambérieu, l’AMAP’Hort, première association pour le maintien d’une agriculture paysanne, visant à mettre en relation directement les consommateurs et les producteurs. Fort de 115 adhérents et huit producteurs, le réseau répond aujourd’hui à une réelle demande dans la ville. Reportage.

C’est le 10 mai 2007 que l’AMAP’Hort a vu le jour à Ambérieu. Il s’agissait alors d’une l’initiative portée par un petit groupe de militants de la MJC. Et 15 ans plus tard, certains sont encore là comme l’a rappelé la présidente Édith Gayral lors de l’assemblée générale qui s’est tenue en avril dernier.
Une association qui visait à mettre en relation directement certains petits exploitants agricoles locaux et des consommateurs soucieux de la qualité des produits consommés. Un circuit de distribution sans intermédiaire, permettant à chacun de s’y retrouver. Cette idée séduisante a rapidement convaincu des adeptes et le flux des demandes n’a cessé d’augmenter, si bien qu’en 2021 cette association comptait 115 adhérents, contre 53 l’année de sa création. Des adhérents toujours plus nombreux à vouloir bénéficier de paniers hebdomadaires, qui étaient même placés sur liste d’attente jusque récemment, faute de pouvoir approvisionner une telle demande. Un problème aujourd’hui résolu grâce à la création d’une seconde AMAP : Ain’stant panier. Cette AMAP encore en rodage fonctionne avec 8 producteurs et un peu moins d’une trentaine d’adhérents pour l’instant. Si les consommateurs intéressés ne manquent pas, elle peine davantage à trouver des volontaires pour les postes de référents, assurer les permanences, étoffer son conseil d’administration…
L’AMAP’Hort, elle, s’appuie également sur un réseau de 8 producteurs : Le Potager Gourmand (légumes), la Ferme de Chalonne (pain farine œufs), le GAEC de la Cordière (agneau et porc) parti en 2021, La Ferme de la Tour (bœuf et charcuterie), Alexis Balivet (Cerdon), Antoine Marino Morabito (miel), Domaine Pellerin (vin du Bugey), et, tout nouveau, Benjamin Panquet (fromage de chèvre)
La crise du Covid n’a pas véritablement entravé son bel élan, au contraire même, puisque l’engouement pour les réseaux de distribution courts n’a jamais été aussi marqué. Ainsi, même durant la première vague et un confinement strict, étant à l’extérieur, l’association a facilement obtenu les autorisations pour continuer les distributions en respectant évidemment des consignes sanitaires bien précises qui ont nécessité quelques adaptations dans l’organisation. Mais les “Amapiens”, comme on appelle ceux qui appartiennent à cette communauté, se sont évidemment montrés disciplinés et compréhensifs.
À noter enfin, qu’au-delà de son seul rôle alimentaire, l’AMPAP’Hort joue un véritable rôle social. Elle s’implique ainsi dans des rencontres associatives, conférences et animations telles que la “fête des AMAP”. Depuis le début de cette année 2022, elle a déjà participé activement aux animations récentes organisées dans le cadre de la grande manifestation “Défriche ton Art”. Elle est partenaire du festival estival “Sous les étoiles la place”, s’apprête à participer à la journée des jardins organisée par la municipalité le 21 mai à la friche, aux journées nature, sport et culture en septembre… Cette année 2022 devrait, en outre,être l’occasion d’organiser de nouvelles dégustations de produits pour répondre aux demandes de nouveaux producteurs. Parmi ceux-là, des producteurs de gelée royale, vinaigre et fruits rouges, bière, savon, et même sève de bouleau ! M-J.J.

Renseignements au 06-51-07-64-42 ou amaphort52@laposte.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here