Pose d’une plaque mémorielle à l’ancien lavoir de Monétroi

0
207
Sous la plaque fraîchement scellée, quelques descendants de Joseph Masson, généreux donateur du terrain où fut construit le lavoir communal et abreuvoir (© Bugey Côtière)

Samedi 30 avril 2022, c’était jour de fête à Monétroi ! La municipalité de Saint-Jean-de-Niost conviait les habitants du hameau et les chasseurs de l’Amicale Saint-Hubert pour une petite cérémonie au cours de laquelle fut scellée une plaque souvenir sur l’ancien lavoir de Monétroi, édifié en 1935 sur un terrain légué à la commune par Joseph Masson.

Sous un soleil éclatant, une cinquantaine de Buyatins étaient réunis fin avril devant le bâtiment de l’ancien lavoir communal et abreuvoir de Monétroi, situé à l’intersection de la rue du même nom et celle du petit chemin de Monétroi encore appelée “Combe à la Verne” par les anciens du hameau, surnommés “les loups” par les gens du pays.
Ce bâtiment a été construit en 1935 sur un terrain donné par Joseph Masson dont la famille est ancrée depuis plus de trois siècles au village. Le projet d’apposer une plaque mémoire sur l’ancien lavoir, validé par la mairie, est né de la volonté de Bernard Masson, petit-fils de Joseph décédé en fin d’année 1945. “Mon grand-père a fait la guerre de 14 et a eu le bonheur de revenir. Il a fait don de ce terrain à la commune qui décida, à cet emplacement, de construire un lavoir et un abreuvoir. Toutes les femmes du hameau venaient laver leur linge et les gens du quartier amenaient leurs bêtes boire à l’abreuvoir avant d’aller les prés” se souvient cet octogénaire, natif de Monétroi.
Émue et reconnaissante envers la mairie qui a répondu favorablement à sa demande, cette figure du hameau est contente de savoir que son grand-père ne sera pas oublié des générations futures. “À Saint-Jean, il n’y a pas de petit patrimoine. Cet ancien lavoir nous rappelle que l’eau courante est arrivée au village en 1935. C’est aussi l’occasion de remercier la famille Masson pour le don de ce terrain mais aussi pour sa contribution à la renommée de la commune grâce à l’élevage de chevaux de trait” déclara le maire Béatrice Dalmaz. Cette matinée fort chaleureuse s’est terminée gaiement autour d’un apéritif dans la verdure jouxtant cet ancien lavoir communal, devenu désormais le fief des chasseurs du village. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here