Le couple de boulangers Bessard sur le départ

0
1858
Les époux Bessard tiennent la boulangerie de Lagnieu depuis le printemps 2014

L’affaire n’est pas encore tout à fait conclue mais un compromis de vente a été signé. Bruno et Nadia Bessard, boulangers à Lagnieu depuis 8 ans, devraient très bientôt céder leur affaire ainsi que la boulangerie ouverte tour récemment à Saint-Vulbas.

Bruno Bessard nous a confirmé l’information il y a quelques jours : “Oui, j’ai décidé de vendre Lagnieu et Saint-Vulbas, même si, pour cette dernière, je l’aurais bien gardé quelques années. Mais l’acheteur qui s’est présenté voulait les deux établissements, c’était sa condition” explique-t-il. Et les choses ne datent pas tout à fait d’aujourd’hui, puisque le compromis de vente a été signé en janvier.
Si rien ne s’y oppose, la signature définitive devrait donc intervenir d’ici la fin du mois de mai. C’est “l’Atelier”, appartenant au groupe Grain d’Pain, une chaîne de boulangeries & pâtisseries artisanales implantée notamment à Bourg-en-Bresse, qui devrait reprendre les commandes de cette affaire. Bruno Bessard précise que le repreneur s’est engagé à ce que le personnel soit conservé. Les plages horaires pourraient être étendues, avec une ouverture probable le dimanche.
À Lagnieu, le futur propriétaire compte cependant faire quelques travaux avant la réouverture. Bruno Bessard est plutôt confiant pour l’avenir et la poursuite de l’activité boulangère dans la cité latiniçoise. “Il dispose, en outre, de ressources en personnel que moi-même je n’ai pas. C’est un gros problème dans la profession. Je n’arrivais pas à embaucher de pâtissier et grâce à lui j’en ai trouvé”.
Si la vente se formalise bien en fin de mois, le couple Bessard ne sait pas encore exactement ce qu’il fera dans l’immédiat. Il prendra le temps d’y réfléchir au regard des contraintes et également du contexte économique.
Les époux Bessard estiment qu’il était temps de vendre : “Les pénuries de matières premières, l’augmentation des prix et l’avenir incertain ont pesé dans notre décision”. F.M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here