Un nouveau tandem pour l’Essentiel

0
848
Jordan et David Bernardin

Depuis deux mois, David Bernardin, aidé de son fils Jordan a rouvert l’Essentiel, après un mois de travaux. Il explique son parcours et son projet pour le restaurant.


Depuis tout jeune, c’était mon rêve d’avoir ma propre affaire, et je l’ai réalisé l’année de mes cinquante ans.” Après trente-cinq ans dans la restauration, David Bernardin, originaire de Dagneux s’est mis à son compte à Bressolles, en reprenant l’Essentiel. “J’ai vu l’annonce de Cécile, on a discuté et on a fait affaire. L’idée était de vraiment développer le restaurant et d’en faire un vrai lieu de vie sur Bressolles”. Pour ce faire, le nouveau propriétaire s’est associé avec son fils, Jordan, 24 ans, jusqu’alors commercial. “Je m’occupe du bar, de la vente du tabac, de la Française des Jeux et du service”.
Avant d’ouvrir, des travaux de réaménagement ont été engagés. Le bar a été diminué “en épurant pour donner de l’espace à la salle de restaurant”. Ils ont aussi installé une salle qui peut servir pour des repas de groupe. Quant à la terrasse, elle aussi rénovée, elle sera définitivement terminée à la fin du mois.
En cuisine, un plat du jour différent est proposé quotidiennement, au prix de dix euros, auquel s’ajoutent des spécialités à la carte. David...

La suite est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous et accédez à tous nos contenus !

S'abonner

Déjà abonné ? Se connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here