20ème fête médiévale : l’OMF entend mettre le paquet !

0
738
Les membres du conseil d’administration étaient vêtus de beaux costumes confectionnés par les petites mains de l’OMF (© Bugey Côtière)

Oyez, Oyez ! Après deux années à l’arrêt en raison de la crise sanitaire, Pérouges La Médiévale sera de retour le week-end du 11 et 12 juin 2022 avec une multitude de nouveautés. Cette 20ème édition s’annonce grandiose.

Une fois n’est pas coutume, l’Office Municipal des Fêtes (OMF) de Pérouges avait choisi de délocaliser, le samedi 9 avril dernier, sa rencontre avec les bénévoles au foyer rural de Bourg-Saint-Christophe, une commune où plusieurs habitants sont membres de l’OMF. Une petite centaine de personnes ont assisté à ces grandes retrouvailles après deux ans d’absence de fête médiévale.
Exit « Le fracas des boucliers » en 2020, le thème retenu cette année est “La ville s’anime, marchands et troubadours sont de retour”. “L’objectif sera de faire la fête, et non la guerre, surtout en ces temps actuels” précise la présidente Marlène Blasquez. Jean-Marc Bénas, directeur artistique, présenta cette 20ème édition tant attendue depuis deux ans : “L’idée, c’est de s’inspirer des grandes foires au Moyen âge, les foires de Champagne à Reims ou Chalons… où tout le monde venait vendre, acheter et faire la fête”.
Pour la première fois en 22 ans d’existence, la fête se tiendra sur deux jours complets et élargira son périmètre d’animations à quatre aires de spectacle (Les pentes, La Cité le dimanche, La Ferme et L’Olivet) avec des zones d’accès gratuit et d’autres payant. Le parking de l’Olivet, où sera installée une tribune de 550 places, accueillera un spectaculaire tournoi équestre de chevaliers. La Ferme sera le cadre d’une épreuve du ceinturon d’argent, l’équivalent des championnats de France des épéistes médiévaux. Conférences, concerts, marché, camps médiévaux, spectacle de cracheur de feu, défilés costumés, présence d’animaux (serpents, oiseaux, ânes…) rythmeront ce grand week-end médiéval dont le succès repose, pour beaucoup, sur l’aide précieuse d’une centaine de bénévoles. Le détail complet des festivités sera dévoilé dans l’une de nos prochaines éditions de mai.
Enfin, cette soirée d’appel aux bénévoles s’est poursuivie avec une rétrospective d’une heure sur grand écran des 19 fêtes précédentes avant de s’achever gaiement autour d’un apéritif dînatoire. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here