L’Amicale des Anciens Combattants peine à se renouveler

0
145
Les participants à l'issue de l'assemblée générale de l'Amicale (© Bugey Côtière)

Sous la présidence de Jean-Paul Apaya, l’Amicale des Anciens Combattants et Victimes de Guerre des Bords de l’Ain a tenu dernièrement son assemblée générale à l’auditorium de Villieu.

Rassembler les anciens combattants dans un esprit de cohésion, d’aide et d’entraide, tel est le but de l’association des Anciens Combattants et Victimes de Guerre des Bords de l’Ain qui compte actuellement un effectif de 41 adhérents et 19 sympathisants. Crise du covid oblige, depuis son assemblée générale du mois de mars 2019, l’Amicale ne s’était plus réunie, contrainte de réduire bon nombre de ses activités. Aussi, l’assistance commença par une minute de silence en la mémoire des camarades décédés au cours de ces deux dernières années : Louis Perraud, Suzanne Geoffray, Guy Meunier, Étienne Pêtre (ancien combattant de la Première armée française) en 2020, Jean-Claude Assier, Bernard Jaunet et Louis Guichardet en 2021 sans oublier Raymond Mellet cette année. “Les effectifs diminuent et le recrutement n’est pas facile. Si vous connaissez des personnes qui sont anciens combattants ou simples sympathisants, la porte leur est grande ouverte” lança le président Jean-Paul Apaya.
Cette année 2022 sera marquée par l’organisation du grand congrès national de l’Union Fédérale qui se tiendra du 17 au 19 mai 2022 à l’espace Vaugelas de Meximieux, avec l’appui des sections d’Ambérieu-en-Bugey et de Saint-Rambert-en-Bugey.
Le bureau accueille dans ses rangs deux nouveaux membres, Michel Gobetti au poste de vice-président et Michel Morgillo en qualité de secrétaire. L’assemblée s’est poursuivie avec le dépôt d’une gerbe au monument aux morts de Villieu et la remise de la médaille de bronze de l’Union Fédérale à Renée Chabanol et Michel Morgillo, avant que le verre de l’amitié ne vienne clore cette matinée. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here