L’intercommunalité de la Plaine de l’Ain subventionne plusieurs projets en faveur de la ville

0
267
L'équipe de la mission locale jeunes

Partenaire de la ville d’Ambérieu-en-Bugey, la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain (CCPA) a accordé des subventions à plusieurs projets qui soutiennent des actions sociales et culturelles engagées au coeur de la cité cheminote.

Des subventions annuelles sont versées par la Communauté de communes de la plaine de l’Ain, au titre du contrat de ville “Les Courbes de l’Albarine”. Un appel a projet a ainsi été lancé pour 2022. L’intercommunalité s’est positionnée pour retenir cinq des dix-huit projets proposés.
Le premier concerne la “mobilité” et a été déposé par l’Accorderie du Bugey. Une subvention de 1.500 euros a été attribuée.
Autre projet soutenu, celui de la friche, déposé par la MJC. Il est notamment prévu l’organisation d’une semaine artistique, gratuite et populaire, dans les anciens bâtiments de l’entreprise Cordier au 5, rue Émile Bravet. Un événement qui s’articule en deux temps avec quatre jours d’ateliers artistiques du mardi 19 au vendredi 22 avril de 10h à 18h et une grande journée festive, ouverte au public, le samedi 23 avril de 10h à minuit.
Le projet Acti’vacances déposé par AIDA Centre social, en lien avec le sport et la jeunesse, recevra une subvention de 2.500 euros. Il prévoit pour chaque période de vacances des animations culturelles autour d’un thème.
Soutenu également, le projet “Booster” d’Unis-Cité est en lien avec l’insertion professionnelle des jeunes 16-25 ans. Une subvention de 5.000 euros est accordée afin de contribuer au “raccrochage” scolaire de jeunes mineurs en situation de décrochage par un programme stimulant alternant Service Civique et remobilisation scolaire.
Autre projet financé, celui du point d’accès au droit déposé par le CADA (Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile) en lien avec France-Services pour une subvention de 1.500 euros.
Enfin, pour rappel, la communauté de communes apporte son soutien à trois projets structurants au travers de conventions pluriannuelles d’objectifs (période 2020-2022) : la conciergerie engagée, en lien avec l’amélioration de l’habitat, avec une subvention de 2.000 euros; le projet “nouveau départ”, de la mission locale jeunes Plaine de l’Ain en lien avec l’insertion professionnelle des 16-25 ans avec une subvention de 8.000 euros et enfin, le projet de lutte contre la fracture numérique déposé par AIDA centre social pour un montant soutenu de 3.000 euros.  G.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here