Trop de ralentisseurs : un vrai casse-tête pour les tracteurs

0
619
Le passage répété de ralentisseurs comme celui situé à l’entrée de Saint-Maurice en venant de Meximieux (RD 65 b) s’avère problématique pour les tracteurs (© Bugey Côtière)

Lors de la dernière séance réunion municipale de début mars, une question relative aux ralentisseurs dans la traversée de la commune a été soulevée par Jérôme Arrambourg, élu de l’opposition. Pour ce dernier qui est agriculteur, passer à répétition cet aménagement de sécurité au volant d’un tracteur s’avère compliqué. « Même si les tracteurs d’aujourd’hui sont plus confortables que les voitures », le maire Fabrice Venet ne ferme pas la porte à ce que des solutions alternatives soient étudiées.

En toute fin de la dernière séance municipale de mars consacrée en grande partie au débat d’orientations budgétaires, Jérôme Arrambourg a souhaité interpeller l’assemblée sur les ralentisseurs en nombre sur la commune, devenus un réel souci pour les tracteurs quand il s’agit de les franchir à répétition. Si le maire Fabrice Venet partage l’avis de l’élu d’opposition quant au nombre important de ralentisseurs (dos d’ânes, plateaux surélevés aux intersections, coussins berlinois…), il reconnait toutefois que, pour le moment, la municipalité n’a pas trouvé d’autre solution. C’est pourquoi, le premier magistrat saint-mauriot propose qu’une étude globale sur les problèmes de sécurisation soit effectuée, afin de voir, point par point, comment il serait possible de traiter certaines difficultés et surtout, de trouver des solutions alternatives. Fabrice Venet est maintenant fermement convaincu qu’il est impossible de régler la question de l’incivilité au volant, car “si tout le monde respectait le code de la route et son prochain” dit-il, “nul besoin de prendre des mesures coercitives”. A suivre… T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here