23ème Salon des Auteurs à l’espace Vaugelas

0
330
La présidente Simone Courtot présentant l’affiche de l’événement et son secrétaire Alain Michel avec, dans les mains, le livre lauréat du prix du roman 2022

Après trois annulations successives et une inédite édition automnale, le Salon des Auteurs retrouve cette année son cycle normal. Une cinquantaine d’écrivains de tout genre sont attendus ce samedi 26 et dimanche 27 mars 2022 de 10h à 18h à l’espace Vaugelas de Meximieux.

Cinq mois après sa dernière édition sans cesse repoussée en raison de la crise sanitaire, le Salon des Auteurs est déjà de retour, une semaine plus tôt que sa date initiale prévue début avril. Un rendez-vous toujours chronophage pour la dévouée présidente des Rencontres Vaugelas, Simone Courtot, qui ne ménage pas sa peine pour la bonne réussite de cet événement. “Beaucoup d’auteurs viennent par rapport à notre réputation, notre convivialité, notre bonne humeur et notre façon de les recevoir… Même si l’on est cassé !” reconnaît l’intéressée. Cette année encore, une cinquantaine d’auteurs issus de toute la France participeront à ce grand week-end littéraire (entrée libre). Tous les genres seront représentés : roman, essai, recueil, thriller… “On a de tout, c’est varié. On aura aussi un peu de jeunesse avec de la BD, de la science-fiction nouvelle, de la poésie et même des médiévistes en costume ! La particularité cette année est que certains auteurs viendront en van et en camping-car” confie la présidente.
Parmi les auteurs insolites attendus, figurent notamment un diplomate du Bénin, un comte du Jura ou bien encore un lord anglais qui a été anobli par la Reine. Plusieurs écrivains aindinois seront également de la partie dont la jeune ambarroise Rose Lanaille (15 ans) qui écrit des nouvelles.
Fidèle à sa tradition, ce salon familial mettra en place des panneaux sur lesquels figureront les biographies de chaque auteur présent, permettant ainsi de les valoriser auprès du grand public.

Le prix du roman 2022 attribué à un auteur dombiste

Le temps fort du salon sera, bien sûr, la remise du 20ème prix du roman Claude Favre de Vaugelas le samedi 26 mars à 11h en présence des élus du territoire, suivi de l’habituel vin d’honneur. Cette année, le comité de lecture présidé par Alain Michel a retenu le roman de Jacques Bernard qui s’intitule « Mais ce jour-là je me suis tu », un ouvrage publié aux éditions Moires. Retraité de l’Éducation Nationale, cet habitant de Marlieux consacre une grande partie de son temps à l’écriture. Auteur de quatre autres romans, cet écrivain a déjà été honoré de plusieurs prix littéraires dont le prix du roman Vaugelas 2015.
À l’avenir, l’association Les Rencontres Vaugelas entend développer un partenariat étroit avec la bibliothèque municipale afin d’intégrer d’éventuels lecteurs adhérents de la bibliothèque au sein de son comité de lecture.
Enfin, à l’automne prochain, l’association culturelle meximiarde organisera une conférence à Pérouges. Animée par l’historien local Patrick Dalmaz, celle-ci portera sur le romancier jurassien Bernard Clavel qui nous a quittés en octobre 2010. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here