Solène Faipeur, championne de gymnastique rythmique

0
912
C’est avec son engin de prédilection, le cerceau, que Solène Faipeur a obtenu fin 2021 sa qualification pour ses premiers championnats de France individuels

Cette jeune habitante de Charnoz-sur-Ain, licenciée au club de l’ALJF Ambérieu, a participé en janvier dernier à Boulogne-sur-Mer, à ses premiers championnats de France individuels de gymnastique rythmique. Une compétition relevée qui, malheureusement, ne s’est pas passée comme elle l’espérait, puisqu’à dix secondes du terme de sa prestation, la gymnaste charnozienne s’est gravement blessée à une cheville suite à une mauvaise réception. Après une période de repos forcé pour soigner sa blessure, Solène Faipeur espère retrouver prochainement le praticable et aider son club à se qualifier pour les prochains championnats de France par équipes.

Âgée de 17 ans et élève de Terminale au lycée de Plaine de l’Ain, Solène Faipeur pratique la gymnastique rythmique au sein de l’Amicale Laïque Jules-Ferry (ALJF) d’Ambérieu depuis près de 10 ans. Une discipline qu’elle a découverte grâce à sa grande sœur, Pauline, qui a participé à deux reprises aux championnats de France par équipes avec le club ambarrois.
Pour les non-initiés, la gymnastique rythmique (GR) autrefois appelée gymnastique rythmique et sportive (GRS), est un sport principalement féminin mélangeant la gymnastique ainsi que les arts de la danse et du cirque. Les gymnastes pratiquent cette discipline en utilisant cinq engins : la corde, le cerceau, le ballon, les massues et le ruban. Des heures de travail sont nécessaires pour lancer de la bonne façon l’engin et surtout, le récupérer au bon moment. “C’est un sport où il faut faire preuve de souplesse, de grâce et de technique de maniement de l’engin” confie Solène qui fait de la compétition depuis l’âge de 9 ans.
Faisant partie de la section sport de son lycée, elle bénéficie d’horaires aménagés pour s’entraîner. En moyenne, elle s’entraîne au moins deux fois par semaine au gymnase Cyvoct, rue Sarrail, sous la conduite d’Elsa Garnero, professeur agréée et ancienne championne de France par équipe de GR.
En individuel, chaque prestation est intense et dure une minute trente, accompagnée d’une musique choisie avec son entraîneur. Les gymnastes sont départagés par des juges qui notent leurs prestations selon deux principaux critères : la difficulté et l’exécution. “Un nombre de difficultés est imposé en fonction de la catégorie d’âge et de niveau” précise Solène qui, en décembre dernier à Riom, s’est brillamment qualifiée pour les nationaux de Fédérale A (+ 18 ans) les 22 et 23 janvier 2022 à Boulogne-sur-Mer. Soutenue par sa famille et malgré les circonstances douloureuses de sa fin de programme, Solène a néanmoins fini 35ème sur 42 en ne présentant que les 3/4 de son enchaînement ! Après six semaines de rééducation, la jeune gymnaste charnozienne espère revenir en pleine forme pour qualifier son club de l’ALJF aux championnats de France par équipe qui auront lieu début juin à Chambéry. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here