L’État apporte un soutien de 200.000 euros à Insectösphère

0
290
Vincent Bouguet et Kevin Bonnamour, les fondateurs de la société, en compagnie de la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer et du maire Christian Batailly

La petite startup de Saint-Jean-le-Vieux Insectösphère a désormais tout d’une grande. Cette entreprise spécialisée dans la protection bilologique des végétaux pour lutter contre les organismes ravageurs, s’est vue officiellement remettre une subvention de 200.000 euros par la Préfète de l’Ain. Un apport qui accompagnera la société vicusienne dans la construction de ses nouveaux locaux et doit lui permettre aussi de se positionner parmi les leaders français sur son domaine d’activité.

C’est dans le cadre du plan France Relance que Cécile Bigot-Dekeyzer, préfète de l’Ain, est venue dernièrement à Saint-Jean-le-Vieux rendre visite à la société Insectösphère, en compagnie du maire, Christian Batailly. Pour rappel, France Relance est un plan du gouvernement d’un montant de cent milliards d’euros, qui cible les secteurs les plus structurants et porteurs d’emploi de notre économie, tout en contribuant à l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre et renforçant la cohésion sociale et territoriale.
La société Insectösphère, fondée il y a cinq ans par Vincent Bouguet et Kévin Bonnamour, est spécialisée dans la lutte contre les insectes ravageurs, par l’utilisation d’insectes auxiliaires tels que les coccinelles, qu’elle élève dans ses locaux. En forte expansion, elle a été lauréate de l’appel à projets “Accélération des investissements industriels dans les territoires”, et a donc reçu des mains de Mme la Préfète, une subvention de 200.000 euros, qui doit lui permettre d’enclencher la vitesse supérieure et d’assurer son développement et se positionner comme un acteur français reconnu dans les solutions de biocontrôle vertueuses pour l’environnement. En effet, la société, initialement fondée dans une maison au centre du village doit maintenant déménager pour continuer à se développer. Pour cela, la construction d’un bâtiment industriel d’une surface de 640 m2 est prévue sur la ZAC des Blanchères, pour un montant de plus d’un million d’euros. Nettement plus vaste et surtout beaucoup plus pratique que les locaux actuels, il offrira au personnel un cadre de travail conçu dans l’esprit écologique qui anime les fondateurs de l’entreprise.
Insectösphère continue dons sa levée de fonds puisqu’elle a également reçu une subvention de 100.000 euros de l’ADEME (Agence de la Transition Écologique) et une autre de 75.000 euros de la Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain (CCPA) et du Conseil départemental de l’Ain. P.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here