Sylvie Caillet, nouvelle adjointe aux affaires scolaires : “Nous avons une vision sur le long terme”

0
252
Caroline Terrier, maire, aux côtés de Sylvie Caillet

Sylvie Caillet, conseillère municipale, est devenue adjointe aux affaires scolaires à la suite de la démission de Laetitia Protière. Tour d’horizon avec cette Beynolane déjà largement investie dans la vie locale.

Depuis quelques semaines maintenant, vous êtes la nouvelle adjointe aux affaires scolaires. Pouvez-vous nous en dire davantage ?
Je suis adjointe aux affaires scolaires, mais je garde également la délégation que j’avais par rapport aux associations, c’est une charge qu’on partage avec Annie Maciocia. Concernant les affaires scolaires, je partage une partie avec Véronique Cortinovis, qui a déjà le CCAS et prend en charge la petite enfance. Moi, je m’occupe donc des écoles, de la restauration scolaire, des relations avec GABI, du Club ados et du conseil municipal des enfants.

Quels sont vos ressentis en découvrant cette fonction ?
J’avais une idée de ce que ça représentait et ça représente vraiment beaucoup de travail. J’ai pris contact avec tout le monde, j’ai essayé de voir les directeurs, les enseignants, le personnel de la cantine… Pour me présenter et leur dire que j’étais à l’écoute de leurs problèmes, que j’étais là pour faire le lien entre leur travail, leurs demandes et les élus, que j’avais de la disponibilité.

Vous êtes aussi une ancienne enseignante, que vous apporte cette expérience dans le cadre de vos nouvelles fonctions ?
Le fait de connaître les problèmes de l’intérieur est un avantage, j’ai le jargon des enseignants, je sais quelle est leur situation. Je suis en retraite depuis 2017, mais ce n’est pas si vieux que ça et en tant qu’ancienne enseignante, je ne peux m’empêcher de regarder ce qu’il se passe au niveau de l’école, de réfléchir à ce que j’aurais fait. Ca peut faciliter le dialogue, c’est mon souhait.

Quels sont les sujets en cours sur Beynost ?
La mairie avait tiré la sonnette d’alarme depuis un petit moment déjà, en janvier 2021, en disant qu’on allait avoir de nouveaux élèves qui allaient arriver en nombre. En septembre, on aura une ouverture de classe en élémentaire. En maternelle, nous aurons une ouverture de classe également, mais à condition que les élèves comptabilisés soient bien inscrits. La carte scolaire sera révisée en avril pour une décision finale en juin, nous saurons prochainement ce qu’il en est. Les locaux sont un autre sujet, aujourd’hui ils sont adaptés pour l’accueil de ces classes à court et moyen terme mais nous avons aussi une vision sur le long terme, y compris pour la cantine. 

K.P.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here