Le “P’tit Châtillon” entre les mains de Mathilde et Sébastien

0
1391
Mathilde, pâtissière de formation, et Sébastien, charcutier, comptent sur leur complémentarité pour faire du “P’tit Châtillon”, un rendez-vous gourmand et chaleureux

Ils sont jeunes tous les deux, motivés comme jamais, et viennent d’ouvrir leur propre restaurant à Châtillon-la-Palud, route de Bublanne, là où se trouvaient auparavant les cuisines de « Chez France ».

Mathilde a une formation de pâtissière. Un cursus qu’elle a suivi à Laval, Angers et Le Mans. Elle a ensuite travaillé de façon saisonnière en Corse, habité Marseille, et a également travaillé à Ambérieu-en-Dombes. C’est après une dizaine d’années qu’elle a décidé de revenir dans la région. Sébastien, lui, est charcutier traiteur de formation. Leur duo constitue donc une redoutable équipe, et ils ont décidé désormais de mettre en valeur leurs compétences respectives, en se lançant dans l’aventure de la restauration. Lorsque l’opportunité de reprendre le commerce “Chez France” s’est présentée, ils n’ont pas hésité. Ce projet à dimension humaine et conviviale correspondait à leurs aspirations.
Après une période de préparation, l’ouverture officielle du “Pt’it Châtillon” a eu lieu le 14 février au soir avec, évidemment, un menu de circonstance « spécial Saint-Valentin ». Tous deux ont un même moteur : “l’envie de faire partager ce que l’on aime” déclare Mathilde. Et ce qu’ils aiment, ce sont avant tout les bonnes choses, la bonne nourriture, “ce qui est copieux”, et les moments de partage. Ici, tout sera évidemment réalisé sur place, du “fait maison” insiste Mathilde, à commencer par la charcuterie, les pâtés, le foie gras, et bien sûr les pâtisseries. Le midi, les clients pourront choisir entre un menu du jour ou la carte, et le soir le concept sera plus élaboré ou plus décontracté, avec tapas ou bruschetta. Ils débordent d’idées pour les mois qui viennent, souhaiteraient mettre rapidement en place des animations l’été, organiser des concerts ou des soirées à thèmes. Les deux cuisiniers sont polyvalents, ils se complètent dans leurs spécialités et pourront ainsi à tour de rôle s’exprimer dans leur domaine de prédilection. Le “P’tit Châtillon” c’est aussi deux apprentis en cuisine, un au service, ainsi qu’un serveur. Le restaurant sera fermé les dimanches et lundis les mois d’hiver, et les lundis et mardis l’été. M.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here