Deux nouvelles intronisations chez les lions

0
434
L’ensemble des lions pérougeards réunis à l’issue de leur première réunion mixte 2022 dans les salons de l’Ostellerie du Vieux-Pérouges. Georges Combe et Valérie Rougier sont respectivement en troisième et quatrième position en partant sur la gauche.

Lors de sa dernière réunion statutaire, l’équipe du Lions Club de Pérouges a procédé à l’intronisation de deux nouveaux membres, Valérie Rougier de Béligneux et Georges Combe de Bourg-Saint-Christophe, portant désormais à dix-neuf, son nombre total de serviteurs.

Ce début d’année 2022, trois recrues ont rejoint les rangs du Lions club pérougeard. Après Marc Raynal de Rignieux-le-Franc en janvier, le club service international a enregistré deux nouveaux renforts au mois de février.
Jeune quinquagénaire résidant Béligneux, Valérie Rougier a fait toute sa carrière dans le milieu bancaire. Commencée dans sa ville natale de Nancy, sa carrière l’a emmenée à Djibouti puis en Côte d’Ivoire au gré des affectations de son mari également collaborateur bancaire. Rentrée en France en 2012, elle s’est occupée de la mise en conformité de sa banque au titre de la sécurité financière et de la cellule anti-blanchiment, puis de la gestion des risques jusqu’à sa nomination au poste de directrice de l’Agence Nationale de Surendettement de BNP Paribas, poste qu’elle occupe actuellement. Sa riche expérience humaine et professionnelle lui a permis de développer un esprit d’entraide et de bienveillance pour les personnes traversant des moments de vie difficiles et pas toujours simples à appréhender. Valérie Rougier – qui devient la troisième femme membre du club (après Fabienne Buatois de Saint-Jean-de-Niost et Agnès Briand de Bourg-Saint-Christophe) – est parrainée par Denis Bouvier de Sainte-Croix, son voisin de bureau au siège de la banque qui succédera, le 1er juillet 2022, à Jacques Broussou à la présidence du Lions club.
Quand à Georges Combe, cet habitant de Bourg-Saint-Christophe est fondateur et ancien dirigeant d’une agence de publicité sur Lyon ainsi que d’une école privée pour la formation professionnelle en alternance. Bénévole de longue date, ce créateur photographe de kakémonos a longtemps présidé la défunte association paroissiale L’Avenir du coteau dans le village où il réside. Aujourd’hui encore, il consacre une partie de son temps libre au bénévolat en donnant des cours de soutien scolaire au sein de l’association Saint-Vincent-de-Paul de Meximieux. Il est aussi membre de l’association Pérouges en Résonances. Nul doute que cette grande implication locale permettra à Georges Combes, qui est parrainé par Jean-Paul Routex de Rapan, d’être un membre très actif au sein du Lions Club de Pérouges. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here