Le chantier d’extension de l’école démarre

0
430
L’adjoint aux travaux Michel Forestier et le maire Gérard Brochier à proximité des travaux en cours (© Bugey Côtière)

Dans le prolongement de l’école existante, les travaux de construction du nouveau bâtiment scolaire viennent de commencer ce début d’année à Faramans. Cette première phase du chantier qui doit prendre fin dans le courant de cet été, sera ensuite suivie de la réfection complète des deux salles de classe actuelles.

Les premiers coups de pelle viennent d’être donnés entre l’école et la salle des fêtes dans le centre village. À cet emplacement, un bâtiment d’environ 140 m2 sortira très bientôt de terre. Celui-ci intégrera deux salles de classe dont l’une servira de garderie, un bureau pour le directeur avec une petite cuisine, un local de stockage pour le ménage et des sanitaires. Un couloir commun reliera l’ancien et le nouveau bâtiment de l’école. Quant à l’accès au pompier, celui-ci restera indépendant. Pour rappel, ce chantier d’extension de l’école se déroule en deux étapes avec, dans un premier temps, la construction du nouveau bâtiment puis, dans un second temps, la rénovation complète des deux classes de l’école existante (Bugey Côtière n°1319).
Ce projet d’extension s’imposait compte tenu de la forte hausse des effectifs d’élèves du RPI Saint-Éloi – Joyeux – Faramans. La dernière grande rentrée scolaire de septembre 2021 a d’ailleurs vu l’ouverture d’une septième classe sur le RPI, la troisième à l’école de Faramans. Celle-ci est provisoirement installée dans la salle des associations, à proximité de la halle.

Le nouveau bâtiment espéré pour la rentrée prochaine

En attendant, ce chantier qui comprend onze lots au total, vient donc de démarrer. “Le terrassement a été fait et les fondations commencent tout juste à être montées” explique Michel Forestier, adjoint au maire en charge des travaux. Afin de réduire les dépenses d’énergies, la municipalité a fait le choix de techniques de construction répondant aux exigences de haute performance énergétique. “Le futur bâtiment sera chauffé par une pompe à chaleur et sera complètement isolé comme l’ancienne école du reste où toutes les fenêtres seront changées” précise l’élu faramandard.
Si tout va bien, la mairie espère que “le nouveau bâtiment sera terminé à la fin du mois d’août” afin d’opérer un transfert des deux classes actuelles dans les nouveaux locaux puis la rénovation des classes existantes jusqu’à la fin de cette année.
Ce projet phare du mandat représente un coût de l’ordre de 700.000 euros HT, subventionnés en partie par l’État via sa Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR), la Région par le biais de son Bonus relance et le Département.
Côté sécurité, “il n’y a aucun risque” assure Michel Forestier. “Un bureau de contrôle passe assez souvent pour savoir si toutes les normes sont respectées. D’autre part, un passage clouté a été refait un peu plus loin afin que les enfants de la troisième classe traversent la route en toute sécurité”. Enfin, une réunion de chantier est fixée tous les mercredis matins pour faire le point sur l’avancement des travaux. T.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here