Le chef de corps des pompiers reçoit la médaille de l’Assemblée nationale

0
270
Jean-Luc Favier entouré du député Damien Abad et du maire et conseiller départemental Joël Brunet.

Le lieutenant Jean-Luc Favier, chef de corps du Centre de Première Intervention (CPI) de Château-Gaillard, s’est vu remettre dernièrement la médaille de l’Assemblée nationale afin de souligner son parcours individuel et son engagement au service des autres.

Âgé de 62 ans, père de deux enfants, membre d’une famille présente dans la commune depuis plusieurs centaines d’années, Jean-Luc Favier est aujourd’hui retraité après une carrière bien remplie. Passionné de mécanique et expert reconnu, rien de ce qui concerne ce domaine ne lui échappe. En effet, Jean-Luc a travaillé en tant qu’agriculteur et, en même temps, avec ses deux frères, dans l’entreprise familiale de vente et réparation de matériel agricole, fondée par leur grand-père. De plus, il est sapeur-pompier depuis 45 ans, dont déjà 35 ans comme chef de corps. Ajoutons qu’il est également membre du conseil d’administration de la caisse locale de Crédit Agricole d’Ambérieu, dont il est actuellement l’un des vice-présidents. Et depuis deux ans, il fait aussi partie du conseil municipal, conseiller délégué en charge des services techniques.
Ému et fier d’avoir reçu cette récompense, Jean-Luc Favier a tenu à rendre hommage à tous les sapeurs-pompiers volontaires qui se sont succédé durant toutes ces années, et en particulier son adjoint l’adjudant-chef Olivier Ploncard, en charge de la formation, qui se dépense lui aussi sans compter pour former les nouvelles recrues, et transmettre son savoir aux enfants de l’école, dans le domaine de l’alerte et des premiers gestes de secours.
À noter que cette cérémonie se déroulait en présence du député Damien Abad, de Joël Brunet, maire de Château-Gaillard et conseiller départemental, Aurélie Petit, conseillère départementale, Ronald Granju, adjoint au maire d’Ambérieu-en-Bugey en charge des sports, ainsi que Christian Batailly, maire de Saint-Jean-le-Vieux, venu saluer trois de ses administrés également récompensés ce jour-là. P.G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here