Les logements “bruts” du bâtiment rénové seront livrés au printemps

0
179
Le bâtiment situé à quelques dizaines de mètres du passage à niveau sera livré “brut”, laissant la liberté aux futurs acquéreurs d’effectuer eux mêmes les travaux d’aménagement intérieur. Quatre des cinq appartements proposés ont déjà été vendus et un commerce sera loué au rez-de-chaussée.

Depuis presqu’un an, des travaux importants de réhabilitation d’un ancien bâtiment sont en cours, sur la commune de Saint-Denis-en-Bugey, près du passage à niveau afin d’y créer des logements. Les propriétaires devraient pouvoir en prendre possession courant mars 2022, mais il leur restera à réaliser eux-mêmes tous les aménagements intérieurs.

Ce projet immobilier n’est pas un projet “clefs en mains”, mais aura la particularité de proposer aux futurs habitants un plateau “brut” viabilisé. Cela signifie que le bâtiment sera livré sans aménagements et cloisons, mais avec l’arrivée des fluides et les évacuations ainsi que les huisseries (porte d’entrée, fenêtres) et une toiture ayant fait l’objet d’une rénovation. Charge sera ensuite laissée aux futurs acquéreurs de procéder eux-mêmes aux travaux restants. L’avantage, surtout dans un contexte de hausse des prix de l’immobilier, est de faire baisser sensiblement les coûts, mais également de laisser davantage de liberté aux acheteurs. Ce projet est mené par la société civile immobilière “Egzotic”, une entreprise familiale de Proulieu gérée par Guaënoelle Salas.
Ce bâtiment d’une surface de 400 m2 se trouve sur un terrain de 1.200 m2 environ. Le projet proposera trois appartements de type T3 de 75 m2, un T4 de 95 m2 et un T5 de 133 m2. À cela s’ajoutera un logement commercial de 30 m2 environ, pour répondre à un souhait de la municipalité. Seul le local commercial sera proposé en location. Mme Salas estime que cela sera plus facile pour un commerçant de venir s’implanter. Les travaux ont débuté courant avril 2021, et le gros œuvre est désormais sur le point de s’achever. Les livraisons pourraient donc être réalisées courant mars. Et le concept n’a pas eu de mal à séduire, puisqu’à l’heure actuelle, il ne reste qu’un appartement à vendre. “Nous avons choisi ce type projet, car nous sommes de plus en plus sollicités par des jeunes qui souhaitent faire eux-mêmes les travaux afin de faire des économies. Ils peuvent ainsi solliciter leurs proches et surtout aménager l’intérieur comme ils le souhaitent” explique la maître d’œuvre. Le prix d’achat des logements proposés varie ainsi de 110.000 euros à 150.000 euros environ, bien en deçà des tarifs pratiqués aujourd’hui pour des appartements entièrement aménagés. F.M.

Contact : volveo.sas@orange.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here