Dans la Plaine de l’Ain, Valérie Pécresse se positionne comme un soutien inconditionnel de la filière nucléaire

0
365

La candidate LR à l’élection présidentielle, Valérie Pécresse, était durant deux jours en déplacement dans l’Ain fin janvier. Après Oyonnax, elle s’est rendue dans la plaine de l’Ain, réaffirmant son entier soutien à la filière nucléaire.


Visite hautement symbolique que celle de Valérie Pécresse, samedi matin à la centrale nucléaire du Bugey. L’occasion d’un positionnement sans aucune ambiguïté pour la candidate LR à l’élection présidentielle qui en a appelé à une “remobilisation massive” en faveur de la filière nucléaire. Alors que la fermeture du site de Saint-Vulbas est plusieurs fois revenue sur le tapis ces dernières années, Valérie Pécresse a annoncé s’opposer formellement à un tel projet, allant même jusqu’à qualifier une possible fermeture de “folie”. La candidate a souligné que seule une politique forte en faveur du nucléaire et une réflexion sur la construction des nouveaux EPR, permettraient, selon elle, de tendre réalistement vers un objectif zéro carbone. Plan de sauvetage de l’entreprise EDF “que le gouvernement a mis à genoux”, mais également financement des énergies vertes, elle s’est aussi rendue au siège du Syndicat mixte de la plaine de l’Ain. Une visite menée tambour battant qui fut l’occasion d’engager le dialogue avec des agents EDF, entrepreneurs et bien entendu avec les élus locaux, emmenés par le député et président du groupe LR à l’Assemblée nationale Damien Abad.   

G.R.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here