Anaël Boillon, conseiller numérique

0
295

Installé depuis peu au poste de conseiller numérique pour tous les habitants de la CCMP, Anaël Boillon poursuit une expérience humaine tournée vers l’humain, pour se rendre utile.


Depuis peu, un conseiller numérique est au service des Thilois, comme de tous les habitants de la communauté de communes. À ce poste : Anaël Boillon. Celui-ci a une expérience de neuf ans en tant qu’auxiliaire de vie auprès de ses grands-parents. Il a travaillé ensuite un an dans une entreprise informatique de Miribel. Après quoi, il s’est investi bénévolement dans des associations telles que la Croix Rouge et Habitat et Humanisme. Là, déjà il œuvrait à l’accompagnement informatique et numérique des personnes bénéficiaires. Durant cette période, “plusieurs personnes m’ont indiqué que j’étais plutôt doué pour ça”, confie-t-il. Il apprend alors le déploiement sur tout le département par le SIEA de conseillers numériques. Il s’agit en premier d’une initiative de l’État pour relever le défi de l’inclusion numérique. Le premier confinement en 2020 avait permis d’identifier certains besoins liés à l’accompagnement scolaire pour les parents, les demandes d’ouverture des droits sociaux quand les services étaient fermés. La mission des conseillers peut donc inclure la maîtrise des sites institutionnels, apprendre à envoyer un mail, à surfer sur internet, à utiliser WhatsApp ou à éviter les arnaques en ligne. Pour Anaël Boillon, cela correspond à ce qu’il recherchait : “Le contact humain et se rendre utile.”
Après candidature, il est retenu et bénéficie en outre de cent quatre-vingts heures de formation. Ce poste, créé à la demande de la CCMP, est financé par l’Etat durant deux ans. Lors des premiers rendez-vous, d’une durée de quarante-cinq minutes, Anaël Boillon reçoit surtout des personnes âgées “très contentes de trouver un accompagnement.” L’idée première consiste à rendre autonome, pas à faire les démarches à la place. Le conseiller passe une demi-journée par commune de la CCMP chaque semaine (tous les quinze jours à Thil et Tramoyes). Dans l’idéal, chacun doit venir avec son matériel (smartphone, ordinateur portable, tablette) afin de mieux retenir les manipulations. Mais si nécessaire, Anaël Boillon a un ordinateur à disposition. À terme, des ateliers seront également organisés.   

F.D. & C.B.
Rendez-vous auprès de la communauté de communes par mail (contact@cc-miribel.fr) ou téléphone (04 78 55 52 18).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here