ACA de la CCMP : Élisabeth Serre a démissionné

0
504

La présidente de l’Association des Commerçants et Artisans (ACA) de la CCMP a démissionné de ses fonctions. Jérôme Boyet assurera la transition jusqu’à la prochaine assemblée générale, qui aura lieu début mars.


Élisabeth Serre a officialisé sa démission du poste de présidente de l’ACA, après la dernière réunion du conseil d’administration qui s’est tenue le 13 janvier dernier. Cette décision a été prise après une année à la tête de l’association et six ans de participation active, ces deux dernières années ayant été les plus éprouvantes pour cause évidente de Covid. Il aura fallu soutenir les adhérents, leur apporter toute l’aide possible tout en assurant le bon déroulement des actions d’animations annoncées le tout dans le respect des règles sanitaires.
Au cours de son bénévolat, l’ex-présidente a participé à un lourd travail de tri de 40 ans d’archives, suite à la cession du bureau auparavant situé dans les locaux actuels de Dombes Côtière Tourisme. Elle a également réalisé la mise à jour du fichier adhérents, avec une visite de chacun des commerces. Quatre animations ont eu lieu en pleine crise sanitaire : Le Mystère d’Halloween, l’ACA prend soin de vous, Soirée Business Meeting et De la Joie pour ces Fêtes. Avec ce qu’il faut de mise en place, suivi de chaque événement tout en assurant la continuité des actions récurrentes mais en même temps en leur apportant une touche de nouveauté afin de les redynamiser. Suite aux actions de communications, plus de 18.300 euros de chèques cadeaux ont été vendus sur deux ans pour être dépensés auprès de tous les adhérents de l’ACA. Au final, l’association a grandi, passant de 54 adhérents à 70. Parmi les projets à terminer, figure le développement d’une nouvelle mouture de la carte Élite, en phase de finalisation…
Dans son engagement, Élisabeth Serre a mis un point d’honneur d’aller jusqu’au bout, en tant que bénévole. Parfois sur le parcours, elle s’est sentie seule, mais son désir de dynamiser le territoire et la confiance de ses contacts lui ont permis de dépasser la fatigue, quelquefois la déception. Elle espère que les nouvelles activités mises en place perdureront. Elle ne regrette rien de toutes ces années. Elle part épuisée et déçue, mais son propre dynamisme, qui fatiguait quelquefois son entourage, est un sacré atout pour qu’elle le mette au profit de nouveaux projets.
La prochaine assemblée générale aura lieu le 3 mars et, d’ici là, Jérôme Boyet s’est porté volontaire pour gérer la transition. Lui-même avait occupé précédemment cette fonction.     

D.L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here