Gaule du Cottey : La pêche reprend ses activités

0
217

À l’aube de l’ouverture au lac Neyton le samedi 19 février, la société de pêche a tenu son assemblée générale après deux ans d’interruption suite à la crise sanitaire.

En 2021, il n’avait pas été possible de tenir une assemblée générale, suite à la crise sanitaire. Celle-ci s’est tenue au début de l’année 2022, une bonne nouvelle d’autant que la levée de certaines restrictions le 16 février permettra de réaliser une ouverture de la pêche au lac Neyton plus festive que l’an dernier. On espère ainsi le retour de la buvette, des tripes et de la tombola. En début de séance, les adhérents ont rendu hommage à un ancien pêcheur Gilbert Mercier, mort du Covid.
Gilles Sibelle a ensuite dressé le bilan de 2020/2021 avec la récupération des droits de pêche sur la rivière du Cottey de Niévroz au Rhône et sur les 4,5 hectares des plans d’eau des Brotteaux à Niévroz. Tout étant un peu à l’abandon, un bon alevinage a donc été effectué, pour faire “un joli plan d’eau”, avec de grosses carpes dont certaines atteignent les 20 kg.
La Gaule du Cottey recommande toujours le “no kill”, même si Gilles Sibelle indique : “On peut garder de temps en temps un brochet ou un sandre !” Patrick Perret est venu renforcer l’équipe des gardes-pêche et gère la surveillance des rives des plans d’eau niévrands à VTT.
Du côté des difficultés rencontrées, les cormorans causent de gros dégâts. “Aux Brotteaux, on a mis des brochetons et les cormorans les mangent !” Une demande d’autorisation est nécessaire pour éliminer ces nuisibles. Autre impondérable à prendre en compte à Niévroz : les travaux d’installation d’un champ photovoltaïque. Les exploitants se sont engagés à tout remettre en état, y compris les dégâts causés par la crue du Rhône et la barrière sera fermée par un cadenas.
Sur le lac Neyton, Gilles Sibelle déplore toujours l’installation d’une barrière pour limiter les allers et venues : “Ceci impacte fortement les pêcheurs un peu âgés qui ont du matériel lourd et peinent à marcher, mais n’empêche pas les vendeurs de drogue qui se garent plus haut ! Mais il n’y a aucune discussion possible. Ce sont des problèmes récurrents avec la mairie et la 3CM”. Pour l’alevinage, autant de poissons ont été remis qu’à l’habitude. Gilles Sibelle remercie les membres du bureau qui participent à tout, nettoyage, animation et tripes et les bénévoles qui donnent de leur temps, ainsi que les gardes-pêche, présents les week-ends et les jours fériés, pour surveiller mais aussi vendre les cartes.
Du côté des finances, la situation est compliquée. Les recettes ont été diminuées à cause de la pandémie : pas d’animations, pas de tombola, et une baisse des revenus des cartes du lac Neyton. Le bilan financier montre un déficit de 5.400 euros. Mais les provisions réalisées au cours des saisons précédentes laissant sur les comptes près de 25.000 euros, “malgré tout, la Gaule du Cottey n’est pas en difficulté et avec l’allégement des restrictions, on espère faire une belle année 2022.”
Quelques manifestations sont prévues, notamment le renouvellement, le samedi 4 juin, de la journée de découverte de la pêche par les enfants. Un projet est en discussion en association avec Beynost. Les organisateurs aimeraient faire une braderie de pêche à la Halle Didier en fin d’année, avec buvette et petite restauration.         

R.P.

Composition du bureau : Président : Gilles Sibelle, vice-président : Christian Patry, trésorier : Jean-Lucien Tuau, secrétaire : René Mélot.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here