Médiathèque : émouvante dernière assemblée pour Catherine Drogue

0
300

À la tête de la médiathèque depuis une douzaine d’années, Catherine Drogue a présidé avec émotion sa toute dernière assemblée générale.


Il y a quelques jours, la médiathèque tenait son assemblée générale annuelle pour tirer le bilan d’une nouvelle année d’exercice pour cette structure associative. Bilan plutôt positif puisque la fréquentation se maintient et le nombre d’adhésions reste stable. Surtout le lieu attire les jeunes Buissards : sur les 515 adhérents de 2021, 337 ont moins de 18 ans et 117 sont de nouveaux inscrits. Leur intérêt se ressent également au niveau des emprunts puisque, sur les plus de treize mille prêts de l’année, presque neuf milles sont des livres jeunesse. Pour le reste, les choses se maintiennent avec un fond de 12.418 documents et une trésorerie légèrement excédentaire qui permet de demander une subvention un peu moindre à la mairie en 2022 et de ne pas augmenter les tarifs. Ce qui diminue le plus est l’intérêt pour les CD audios et la médiathèque envisage d’arrêter les achats de ce genre.
Au-delà des chiffres, ce qui rendait cette AG différente consistait en ce qu’elle marquait le dernier acte de sa présidente Catherine Drogue, non seulement à la tête de la médiathèque, mais aussi dans le tissu local où elle a œuvré depuis trente ans, avec les parents d’élèves, à l’école de tennis et enfin, pendant douze ans, à la bibliothèque. Au cours d’un discours lourd en émotions, elle a annoncé quitter prochainement La Boisse : “Je vais retourner dans mes montagnes grenobloises.” Elle a adressé ses “plus vifs remerciements à tous les bénévoles passés ou présents pour leur enthousiasme et leur disponibilité qui ont fait que la médiathèque est ce qu’elle est aujourd’hui”, ainsi qu’à la mairie et aux adhérents. “J’ai beaucoup donné à cette commune et je ne le regrette pas”, a-t-elle déclaré. “Cette bibliothèque a vraiment été ma famille, je vous ai tous aimés” et elle restera donc bénévole jusqu’à son départ. Elle laissera un vif souvenir. Agnès Arnaud, vice-présidente, a loué “le pilier” et la personnalité de Catherine Drogue. Enfin un nouveau niveau d’émotion a été atteint lorsque le maire, Gérard Raphanel, et sa première adjointe, Marie-Hélène Trossely, se sont levés pour lui remettre un bouquet et surtout la médaille de la ville afin de démontrer leur gratitude pour son action à La Boisse durant toutes ces années.   

F.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here